web analytics

Motoneige: Du cas par cas dans les parcs nationaux?

Liste des hôteliers

Depuis la fermeture du sentier de motoneige qui traversait le parc du Mont-Orford, le Club Les sans peurs de Bonsecours a eu vent d’un cas similaire au sien. Dans le parc national des Monts-Valin, au Saguenay, la perte d’un sentier a été compensée par cinq nouveaux tracés, aménagés aux frais du gouvernement. Jusque-là, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP) invoquait que le sentier de Bonsecours était un sentier local, et non régional, ce qui ne l’obligeait en rien à trouver une solution alternative. Mais voilà, au Saguenay, le sentier en cause était lui aussi local.

Rappelons que le sentier de motoneige qui reliait Bonsecours, de même qu’Eastman, à Magog, a une longueur de 23,7 km et qu’il traverse le parc sur une distance de 1,4 km. Le Club de Bonsecours empruntait ce sentier depuis plus de 35 ans. Il fait aussi partie du circuit J.-Armand Bombardier, un réseau majeur en Estrie. Désormais, les motoneigistes sont contraints d’emprunter un détour par le nord, d’une durée de 3 heures.

Le président du Club des Caribous conscrits, Yves Simard, se dit heureux de l’issue des négociations qui ont eu lieu dans le parc des Monts-Valin, au Saguenay. « On n’est pas perdants dans cette histoire. C’est le principe qu’on défendait, car le gouvernement crée des catégories d’utilisateurs et il faut tenir compte des motoneigistes », soutient M. Simard.

Cet hiver, ce club a perdu l’accès à un sentier local de 23,5 km qui traversait le parc des Monts-Valin et qu’ils empruntaient depuis 40 ans pour se rendre à une tour d’observation. En compensation, le MDDEP, avec un budget de 350 000 $, a aménagé cinq nouveaux tracés sur des terres publiques. Ils seront aussi agrémentés de belvédères pour la saison 2011.

Selon le club de Bonsecours, les similitudes sont évidentes. «L’argument du sentier local ne tient pas la route et la situation est la même. Mais dans notre cas, le ministère n’a pas voulu négocier et n’a pas compensé la perte subie par la fermeture du sentier. C’est ça, la différence», constate Robert Lavoie, secrétaire du club Les sans peurs.

Lire tout l’article…

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.