Motoneige: le maire Tremblay persiste et signe

Liste des hôteliers
À ceux qui, comme André Nollet, dg de Tourisme Mauricie, critique l’entente financière conclue avec les agriculteurs de sa région pour permettre le passage des motoneigistes l’hiver prochain, le maire de Saguenay répond que «les autres régions n’avaient qu’à faire comme nous.»


Ce passage est l’une des déclarations du maire Jean Tremblay dans la capsule vidéo qu’il diffuse périodiquement pour permettre aux citoyens de sa ville d’être au fait de l’actualité locale.


Le coloré politicien ajoute qu’il croit avoir créé un modèle qui servira aux autres régions mais qu’en attendant que cela se fasse, il entendait bien profiter de la situation pour faire du Saguenay, la destination no 1 de la motoneige au Québec.


Rappelons que Jean Tremblay, a récemment annoncé une entente selon laquelle les agriculteurs de son territoire se partageront 200 000$ annuellement pour les trois prochaines années en compensation pour perturbations causées par les sentiers de motoneige.


En colère, le dg de Tourisme Mauricie n’avait pas tardé à réagir. Dans un blogue, André Nollet parlait d’un suicide assisté tout en déplorant le manque de concertation: «Si toutes les régions se lèvent et exigent demain matin la même entente. Il est bien peu probable que toutes pourront trouver les fonds nécessaires. Donc, tous les motoneigistes devront se diriger vers Saguenay pour pratiquer leur sport.»

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.

Ski-Doo 2025