Ni de motoneige, ni de tout-terrain sur les terres agricoles de Saint-Jean-Valleyfield

Première neige dans plusieurs régions du Québec
Les producteurs
agricoles de Saint-Jean-Valleyfield maintiennent l’interdiction de passage
des motoneiges et des véhicules tout-terrain sur leurs terres.

Le boycottage
des pistes de motoneiges et de véhicules tout-terrain est maintenu sur
les terres agricoles de Saint-Jean-Valleyfield. Ce moyen de pression, qui vise
à faire reconnaître l’iniquité imposée aux
agriculteurs en matière de fiscalité municipale, a déjà
été utilisé par de nombreuses régions, mais une
récente directive émanant de la Confédération de
l’UPA proposait d’y renoncer.

Dans un
communiqué, la Fédération de l’UPA de Saint-Jean-Valleyfield
annonce cependant qu’elle reprendra ce moyen de pression à partir
du 10 janvier 2005.

Lors de
son passage au congrès général de l’UPA le 2 décembre
dernier, la ministre de l’Agriculture du Québec, Françoise
Gauthier, a annoncé qu’il n’y aurait pas de modification
au programme de remboursement des taxes, mais qu’une somme de 11 M$ y
sera ajoutée pour l’année 2005-2006 afin de combler l’augmentation
liée à la hausse des taxes.

«Les
mesures proposées par la ministre de l’Agriculture ne sont que
transitoires et elles ne modifient en rien le programme de remboursement de
taxes tel que réclamé par les producteurs agricoles», a
indiqué le président de la Fédération de l’UPA
de Saint-Jean-Valleyfield, Eddy Proulx.

Tant que
la problématique de la fiscalité municipale ne sera pas résolue,
les producteurs agricoles de Saint-Jean-Valleyfield maintiendront donc leur
décision d’interdire l’accès aux véhicules
tout-terrain et aux motoneiges sur leurs terres.

Essai de la Ski-Doo Summit Edge 2022
Motoneiges Ski-Doo