web analytics

La station-service de Percé est de nouveau fermée cet hiver en raison du faible volume d’affaires. C’est la troisième année que les propriétaires prennent cette décision, question de rentabilité.

La motoneige n'est plus suffisante pour maintenir des services de base en plein cœur du village.

« On ferme encore parce que ce n'est pas assez rentable. Il n'y a pas assez de touristes qui viennent dans la région », souligne Aurore Després, copropriétaire de la station-service et dépanneur Després et Després.

Au cours des deux derniers hivers, l’établissement La table à Rolland, voisin de la station-service, offrait de l’essence pour dépanner les motoneigistes.

Le commerce installait un réservoir hors terre pour répondre aux besoins.

Mais les autorisations demandées à la Ville de Percé et au ministère des Ressources naturelles tardent à venir, ce qui pourrait amener le commerce à fermer ses portes le 20 décembre.

« La Ville est sensibilisée et travaille à m’aider pour offrir le service, dit Jean-Pierre Lepage. Si je n’ai pas de gaz, les motoneigistes ne viendront pas à Percé parce que 75 % d’entre eux ne pourront pas repartir. »

La station-service la plus près se trouve à Cap-d’Espoir, à une quinzaine de kilomètres à l’ouest de Percé.

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.