Percé pourra accueillir sans problème les motoneigistes l’hiver prochain

Percé pourra accueillir sans problème les motoneigistes l’hiver prochain

Les motoneigistes pourront se rendre à Percé sans embûche l’hiver prochain alors qu’une voie de contournement au coût de 40 000 $ sera construite. L’hiver dernier, le refus de donner des droits de passage par des propriétaires avait nui à l’industrie touristique.

«Ce n’est pas envisageable quand tu voyages au Québec en motoneige. On reçoit des Européens, des Américains, beaucoup de Québécois. C’est une clientèle à l’aise qui vient dépenser de l’argent et s’ils ne peuvent aller au village pour voir l’icône connue à travers le monde, c’est ridicule», explique le maire de Percé, André Boudreau, lorsqu’on lui parle de la mauvaise publicité découlant des difficultés à se rendre dans la capitale touristique de la Gaspésie.

Percé pourra accueillir sans problème les motoneigistes l’hiver prochain

L’an dernier, dans une portion du tracé, des citoyens avaient retiré leur droit de passage. Une piste de fortune avait été aménagée, amenant les motoneigistes à circuler sur une route. Des plaintes avaient forcé la Sûreté du Québec à intervenir.

«Le placotage qui avait autour de ça dans le réseau des motoneigistes s’est fait. Tout le monde en parlait et disait "n’allez pas à Percé, c’est compliqué". Tout ça nous revenait en pleine face en pleine saison», a dit le maire.

«On a l’air de broche à foin alors qu’on a un produit extraordinaire. Ça n’a pas de bon sens. Tu ne peux pas développer et vendre une région touristique avec des obstacles aussi insignifiants.»

Plusieurs tracés ont été imaginés et la piste sera déplacée sur l’emprise municipale le long de la route d’Irlande, dans l’arrière-pays de Percé.

La part du milieu

Il reste une condition à remplir.

«Il reste quelque 6000 $ à financer localement, ce qu’on appelle la part du milieu. J’en ai parlé à tous ceux qui sont impliqués et ils devront mettre la main dans leur poche parce que ce n’est pas 100% notre responsabilité», avertit le maire.

Les Portes Ouvertes FCMQ sont reportées au 19-20 février 2022

Percé pourra accueillir sans problème les motoneigistes l’hiver prochain

Prudence d’un hôtelier

Le propriétaire de la Table à Roland, Jean-Pierre Lepage, demeure prudent, préférant attendre que tout soit réglé avant de crier victoire.

«Le maire a avancé ça mais il n’y a rien de définitif encore. Tant que ce n’est pas signé, je prévois fermer le 13 octobre. J’envisage ouvrir le 4 janvier si la motoneige vient à Percé», dit-il.