Qui sera le premier à proposer de l’injection directe sur le 2 temps ?

Liste des hôteliers

D’après Michel Garneau, co-éditeur de la revue Motoneige Québec et chroniqueur technique, c’est BRP qui sera en mesure de nous offrir le plus rapidement possible cette technologie.

« Cette technologie existe déjà dans la gamme de moteurs hors-bord Evinrude (propriété de BRP) avec des résultats impressionnants » de dire M.Garneau.

Selon lui, les moteurs E-Tec sont en train de révolutionner le monde des moteurs hors-bord et BRP travaillerait sur la façon d’adapter cette technologie à la motoneige. Selon M. Garneau, le premier facteur qui retardait l’arrivée de cette technologie était le rpm. Ce problème a été surmonté avec le développement de la nouvelle technologie d’injecteurs que l’on retrouve dans les moteurs E-TEC (le problème se trouvait la technologie prédécesseur des E-TEC, soit les moteurs FICHT). 

L’autre facteur qui retarde sûrement le lancement est le fait que les moteurs 2-TEC (ou SDI) permettent actuellement à BRP de rencontrer les normes EPA existantes.  Comme nous savons tous, les manufacturiers ne sont pas toujours pressés à présenter des technologies avant "leurs temps" : danger de rester prit avec des moteurs 2-TEC en inventaire et question aussi de repayer les coûts de développement de ceux-ci.

Mais selon lui, ce n’est qu’une question de temps avant de voir l’arrivée de moteurs à injection directe, plus propres et économiques que les 4 temps actuels. À la question « à quand », celui-ci viserait 2008 s’il avait un vieux cinq dollars à parier.


Par : Marc Thibeault

La première « vraie » tempête de neige est à nos portes !
Auberge du Draveur - Motoneige