Rénovations majeures au chalet des loisirs de Notre-Dame-de-Lorette

Rénovations majeures au chalet des loisirs de Notre-Dame-de-Lorette

Rénovations majeures au chalet des loisirs de Notre-Dame-de-Lorette


Le chalet des loisirs de Notre-Dame-de-Lorette sert de relais de motoneige depuis 2 ans. (Photo : courtoisie – D. Gobeil)

Notre-Dame-de-Lorette investira 350 000 $ dans la rénovation de son chalet des loisirs, aux abords du lac Mathieu. Devenu relais de motoneige avec la création de la Passerelle du 49e, l’édifice avait besoin de beaucoup d’amour.

« La partie la plus ancienne est en mauvais état et il y a des questionnements à savoir si on pourra la conserver. La partie plus récente a été mieux construite et est encore solide. Le plan demeure en évolution pour l’instant », explique le maire de Notre-Dame-de-Lorette, Daniel Tremblay.

Bâti en 1974, le chalet des loisirs n’est tout simplement plus fonctionnel pour répondre aux besoins des employés et des motoneigistes qui le visitent l’hiver. L’option de reconstruire en neuf a été étudiée, mais mise de côté au profit d’une rénovation majeure.

« C’est simple, on ne peut pas rebâtir en neuf parce que l’on perdrait notre subvention qui n’est applicable qu’à de la rénovation. On a environ 250 000 $ de subvention, alors on ne peut pas perdre ça. »

Travaux

Le projet consistera à rénover la structure, refaire l’isolation, aménager une cuisine, des toilettes et un bar modernes et rendre l’édifice plus fonctionnel pour le personnel.

« Ce que l’on veut, c’est conserver le cachet rustique de l’endroit, car les visiteurs aiment ça. On essaye de se positionner pour offrir de la qualité de service, mais en conservant le cachet. »

Afin d’améliorer l’ambiance, un foyer au bois pourrait aussi être ajouté et on prévoit améliorer la vue sur le lac Mathieu à partir du chalet.

Comme certains éléments demeurent à déterminer, difficile de déterminer exactement quand les travaux pourront être exécutés.

« Idéalement, il faudrait débuter au plus tard au moins de septembre, car on veut être prêt pour l’hiver suivant. On n’a pas eu de problème d’eau cet hiver, mais on en avait eu l’hiver précédent, alors il faut être prêt. Et le chauffage coûte cher avec le manque d’isolation. »

Ouvert 7 jours

À titre de relais de motoneige, le chalet des loisirs a été ouvert à raison de 7 jours par semaine. Une orientation que l’on entend maintenir.

« On a un service d’essence, alors il faut être présent pour pouvoir servir les motoneigistes. Il faut rester ouvert, même dans les journées moins achalandées. »

Le relais de motoneige est opéré par le Comité de développement économique de la localité. La municipalité offre une subvention pour payer les salaires.

Le Programme Ski-Doo P.A.S.S. finance plus de 500 000 $ de projets