Route blanche sur la Côte Nord: Rupture de 75 kilomètres

Liste des hôteliers

Une portion du sentier régional de motoneige, entre Baie-Johan-Beetz et Aguanish à l’est de Havre-Saint-Pierre, n’est pas entretenue faute de fonds.

Il n’existe pas un club de motoneigistes reconnu dans le secteur et l’organisme Gestion Piste-Info-Neige n’a pas les ressources financières pour assurer l’entretien de cette portion du sentier. Grâce au bénévolat et aux contributions financières du milieu, l’organisme réussit à maintenir ouverts 35 kilomètres de piste entre Aguanish et Pointe-Parent.

Selon le vice-président de Gestion Piste-Info-Neige Victor Deraps, l’entretien de la route blanche entre Baie-Johan-Beetz et Aguanish coûterait trop cher. « Ça fait des années que ça n’a pas été fait. Ça prendrait du budget puis, malheureusement, on n’a pas d’aide ce qui fait qu’on laisse aller », explique M. Deraps.

M. Deraps estime qu’il faudrait 150 000 $ pour aménager le territoire l’été prochain, afin de permettre aux motoneigistes de circuler sur le sentier en toute sécurité.

Les motoneigistes peuvent circuler entre les deux municipalités, mais à leurs risques et périls. « Je ne conseille pas à personne de circuler là s’ils ne connaissent pas le terrain. Il y a de bonnes rivières, c’est dangereux », indique le vice-président de Gestion Piste-Info-Neige.

La Table régionale sur les véhicules hors routes admet que l’état du sentier de motoneige en Minganie est préoccupant. L’organisme évalue la possibilité d’aider Gestion Piste-Info-Neige, mais ne peut rien promettre pour la présente saison.

Lire l’article…

Le programme Ski-Doo P.A.S.S. finance des projets de clubs