Saguenay – Lac St -Jean: Secteur dangereux pour les motoneiges

Liste des hôteliers

Deux motoneigistes ont frôlé la mort samedi, quand la glace du lac Saint-Jean a cédé sous le poids de leurs engins. L’accident s’est produit à l’embouchure de la rivière Mistassini, dans le secteur où l’usine Fibrek rejette son eau chaude.

Ils étaient trois motoneigistes et revenaient à Dolbeau-Mistassini après avoir passé la journée au Village sur glace de Roberval. En tentant franchir l’embouchure de la rivière Mistassini, les deux premiers ont été entraînés dans l’eau glacée. Le troisième homme a réussi à secourir l’un de ses compagnons en train de se noyer pendant que l’autre est parvenu à se hisser sur la glace.

Les motoneigistes sont montés sur la seule motoneige qui restait et se sont rendus dans un chalet pour se réchauffer.

Le propriétaire du chalet, Carol Bussière, affirme que le secteur est très risqué pour les motoneigistes. « Ça doit faire sept ou huit motoneigistes qui coulent à cet endroit. On a des cordes dans nos motoneiges, toujours prêts à aller sauver quelqu’un », raconte-t-il.

Le ministère de l’Environnement a établi un périmètre de sécurité de 300 mètres à l’embouchure de la rivière Mistassini, où circulent jusqu’à 200 motoneigistes chaque fin de semaine. Les résidents du secteur croient cependant que le périmètre devrait être agrandi.

Le ministère de l’Environnement étudie la proposition, mais n’est pas en mesure de dire si la sécurité des motoneigistes peut être augmentée.

Pour voir tout l’article…..

Action concertée entre les clubs de motoneigistes et les unions de producteurs agricoles (UPA)
Motoneiges Ski-Doo