Saguenay : Le Plan motoneige de la MRC prendra fin? avec la présente saison

Liste des hôteliers

La décision est prise: le Plan d'action motoneige mis en place par la MRC Lac-St-Jean-Est ces trois dernières années prendra fin ce printemps, au moment où la neige fondra et que la saison 2013-2014 prendra fin également.

© France Paradis André Paradis, préfet de la MRC Lac-St-Jean-Est, est déçu de la tournure des événements alors que le Plan d'action motoneige mis de l'avant depuis trois ans sur le territoire prendra fin avec la présente saison.

Ce mercredi, au sortir de la rencontre réunissant à Alma les principaux intervenants de l'activité motoneiges dans la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, le glas en a ainsi été sonné

Notamment, les intervenants ont eu l'occasion de se prononcer sur les impacts du plan d'action sur leur organisation.

Tous sont unanimes pour réclamer une rencontre dans les plus brefs délais avec le ministre des Transports du Québec, Sylvain Gaudreault, afin de discuter de ce dossier pour que son Ministère trouve des solutions avant la prochaine saison.

Un comité restreint a été formé afin de rencontrer le Ministre à cet effet.

« À 90 %, les gens sont satisfaits de la mise en place du Plan d'action motoneige, mais c'est la dernière année. À ce stade-ci, il n'y a pas de plan de prévu pour les années qui viennent. Les gens vont devoir se conforter avec la position du gouvernement qui a été déposée en fin de semaine, le fameux guide d'utilisation des sentiers de motoneige sur comment négocier des droits de passage », lance André Paradis, préfet de la MRC Lac-St-Jean-Est.

Ce dernier ne se fait pas d'illusions sur la portée de cette annonce gouvernementale de samedi dernier réalisée par le ministre Sylvain Gaudreault, soit le dévoilement d'une trousse d'information sur les droits de passage des véhicules hors route (VHR) sur les terres privées.

Selon le préfet Paradis, il n'y a rien dans ces actions que les gens d'ici n'ont pas fait dans le cadre du Plan d'action motoneige pour s'entendre avec les propriétaires privés sur les droits de passage.

Le début de la saison de motoneige 2021-2022 approche rapidement !

« Ce sont-là des choses qui sont très basic dans l'application des droits de passage. Maintenant, il reste toujours le financement de tout ça et ce qui a été déposé par le gouvernement samedi dernier, il n'y a pas de financement dans ça. On va voir comment les gens vont se gouverner au cours de la saison prochaine », commente André Paradis.

Ce dernier est d'autant plus déçu que le Plan d'action motoneige mis en place fonctionne bien, toute la cartographie des sentiers a été réalisée. La MRC serait disposée à continuer ce plan-là, mais à condition que le gouvernement y mette le financement, faute de quoi, la MRC se voit contrainte d'arrêter.

Constat
De manière générale, les intervenants constatent que le plan a eu des impacts très positifs dans le milieu en permettant d'assurer l'accessibilité aux sentiers de motoneiges pour trois ans.

C'est ainsi que les adeptes de la motoneige ont pu pratiquer leur loisir sur le territoire et que les retombées économiques générées par cette industrie étaient au rendez-vous.

Sur ce dernier point, les participants ont pris connaissance de l'étude commandée par Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean qui indique que la motoneige génère des retombées de l'ordre de 150 millions $ annuellement dans la région.

Ces chiffres confortent la position du préfet André Paradis qui avait exprimé des réserves quant au nombre décroissant de commerces qui participent au plan d'action alors que plusieurs tirent sûrement profit de ces retombées en période hivernale.

Le plan avait été mis en place afin de donner le temps voulu aux instances gouvernementales de trouver des solutions pour assurer la pérennité des sentiers durables dans la MRC de Lac-Saint-Jean-Est.

Sur ce point, l'ensemble des intervenants s'entendent pour dire que ce n'est pas à eux de mettre en place les solutions et les options de financement nécessaires pour assurer à long terme la présence de sentiers de motoneiges durables dans la MRC

Jeff Stoxen nommé spécialiste de produits motoneiges Yamaha