Série Eastern Pro Tour, Jason Lavallée et Serge Ouellet toujours premiers

Sainte-Marie de Beauce 2003

Avec encore deux week-ends au calendrier dans la série Eastern Pro Tour, Jason Lavallée de Drummondville sur Ski-Doo ainsi que Serge Ouellet de St-Augustin/Mirabel sur Polaris sont toujours installés au premier échelon du classement dans leur catégorie respective, soit en Pro Champ et en Pro Formula 500. Samedi et dimanche, lors de la Coupe Highland à Haliburton en Ontario, ils tenteront de maintenir cette avance.


Serge Ouellet  : Courtoisie du magazine Motoneige Québec

En Pro Champ, Lavallée a vu les Américains Dustin Wahl et Matt Schultz dominer à Valcourt et Eganville. Cependant, ils ne sont pas des réguliers de ce circuit Eastern Pro Tour et  ne visent pas le titre. La première place détenue par Lavallée ne sera pas en péril à Haliburton et il est très bien placé pour récolter les grands honneurs à la fin de la saison. Il devance l’Américain Tony Pettinelli par 63 points. Depuis Eganville, le vétéran Jacques Villeneuve de St-Cuthbert a décidé de revenir en piste. Tout comme Wahl et Schultz, il pourrait bien jouer le trouble-fête en l’emportant, mais ses chances pour le titre sont nulles.

Pour Serge Ouellet en Pro Formula 500, Tim Hibbard, son plus sérieux adversaire, est au rancart en raison d’une fracture à une cheville subie à Eganville. C’est d’ailleurs son absence en piste qui a permis à Ouellet de s’accaparer le premier rang au cumulatif. Il détient une priorité de 27 points devant Hibbard alors que Dave Baldwin est troisième avec 224. À Haliburton, le pilote Arctic Cat de Carleton Place en Ontario pourra ainsi se hisser en deuxième position. Mathématiquement, il a encore des chances pour le titre, mais cela ne sera pas facile. Ouellet domine également en Semi Pro Formula 500. L’écart qui le sépare de l’Ontarien Richard Vereyken qui occupe la deuxième place, est de 29 points.

Huitième en Pro Champ, Felipe Roy-Lalonde de St-Jude sur Ski-Doo est bon premier en Semi-Pro Champ avec une avance de seulement dix points devant August Freeman Jr, et 11 de mieux que Tony Pettinelli. Auteur de cinq victoires jusqu’à maintenant, Roy-Lalonde est loin de la coupe aux lèvres, car les Américains Freeman et Pettinelli entendent bien lutter farouchement jusqu’à la fin. Quant à Frank Corriveau de Pintendre, l’autre Québécois parmi les dix premiers, il n’est pas une menace puisqu’il est au septième rang en raison de débuts tardifs.

Murdoch Masters : la 5e édition de la grande compétition de motoneige et de snowbike

Détermination
Dans les classes Pro Stock, l’Américain Craig House sur Ski-Doo a démontré ses couleurs dès le début de la saison et il n’a pas cessé de dominer. Il est vrai qu’il participe à trois catégories, mais il est celui qui compte le plus grand nombre de visites dans le cercle des vainqueurs avec 19 sur une possibilité de 27. À moins de malchance d’ici la fin, il devrait remplacer l’Ontarien Chris Vereyken en tant que champion en Pro Stock 600 et Pro Stock 500 alors qu’en Pro Stock 600 Fan, il remplacera son compatriote Herman Gehrke qui avait décidé de prendre sa retraite.

Pour en revenir à Vereyken, le champion en titre en Pro Stock 600, il accuse un retard de 53 points sur House alors qu’en Pro Stock 500, il est troisième avec un déficit de 26 points à combler. Puis en Pro Stock 600F, c’est Curtis Weatherdon qui est deuxième avec 140 points, 26 de moins que House. Malheureusement, on ne compte aucun Québécois en Pro Stock et Stock.

Mason Hamilton sur Ski-Doo domine en Stock 600, mais l’Ontarien Ben Harris n’a pas dit son dernier mot. Il y a un écart de seulement 12 points entre ces deux coureurs alors qu’en Stock 600 F, Dave Baldwin qui avait terminé en deuxième position en 2007, est engagé dans une lutte à finir avec l’Américain Nick Lagoy, celui-là même qui est très bien placé pour remporter les deux titres de la division Junior. Baldwin détient une mince avance de huit points.

Avant sa blessure, l’Américain Tim Hibbard menait dans les classes Vintage 440  devant Serge Ouellet et Vintage IFS devant Gaston Ferland de Québec. Son absence devrait permettre à ces derniers de prendre la relève alors qu’en Vintage 340, Guy Bellavance de St-Angèle-de-Monnoir est en route vers le titre. Il en est ainsi pour Tony Pettinelli en Vintage 800.

Démystifier la nouvelle Loi sur les véhicules hors route

Après Haliburton, cette série Eastern Pro Tour se terminera au Québec, plus précisément à l’occasion du Grand Prix Desjardins de Roberval, les 8 et 9 mars.

Grand Salon Motoneige Quad 2022