Ski-Doo Expedition Xtreme 2020 — Bilan fin de saison

Ski-Doo Expedition Xtreme 2020 — Bilan fin de saison

Plusieurs milliers de kilomètres sont maintenant indiqués sur le compteur du Ski-Doo Expedition Xtreme 2020. Il est maintenant le temps de vous livrer mon bilan de fin de saison et malheureusement de bientôt retourner cette motoneige que je qualifierais de parfaite pour moi… ou du moins presque parfaite. Polyvalente, puissante, confortable, agile, look… Vous comprendrez qu’il est ardu de lui trouver des défauts.

Ski-Doo Expedition Xtreme 2020 — Bilan fin de saison - Motoneiges - Motoneigiste

Performante et confortable en sentiers

Le Ski-Doo Expedition Xtreme 2020 procure de très bonnes sensations en sentier grâce au performant moteur de 2 temps Rotax 850 E-Tec à injection directe. Avec une cavalerie de 165 chevaux au moment d’actionner les gaz, on a amplement de puissance pour déplacer cette motoneige aux dimensions assez généreuses. Malgré son gabarit imposant et une chenille surdimensionnée, l’agilité en sentier est surprenante et l’on se permet d’adopter une conduite sportive sans trop d’efforts. Bien sûr, la chenille de 20 pouces n’est pas aussi permissible qu’une de 15 pouces de largeur, mais la différence est parfois imperfectible. On peut dire bravo à l’équipe d’ingénierie. Comparativement aux motoneiges de 20 pouces dans le passé, il n’est plus autant handicapant de se retrouver avec une si grosse chenille et il est maintenant intéressant de considérer une telle machine même si l’on prévoit faire une grande partie de notre kilométrage en sentiers.

Retournons à la puissance motrice du 850 E-Tec qui permet des accélérations franches, des reprises assumées et des vitesses bien au-delà de ce qui peut être permis en sentier. Bref, vous avez tout ce qu’il vous faut pour vous accrocher un immense sourire sous votre casque.

Ski-Doo Expedition Xtreme 2020 — Bilan fin de saison - Motoneiges - Motoneigiste

La mécanique jumelée avec l’excellente traction de l’immense chenille procure des soulèvements du devant à chaque fois que l’on presse l’accélérateur. Il faut se méfier au début en sortie de courbe, mais rapidement l’on apprend à gérer et l’on se surprend à s’amuser à le faire sans cesse. Du moins, c’est ma façon « Xtreme » de conduire cette motoneige. On se sent en plein contrôle même lorsque l’on fait de longs « wheelies ».   

Ski-Doo Expedition Xtreme 2020 — Bilan fin de saison - Motoneiges - Motoneigiste

Concernant le contrôle et la maniabilité, les skis Pilot DS 3 qui équipent habituellement les motoneiges de montagne sont de série sur l’Expedition Xtreme. Avec la conception à quille centrale ainsi qu’une lisse assez agressive, les skis s’accrochent bien et les courbes sont faciles à prendre. Ces skis offrent beaucoup de mordant en sentier et ils s’agencent parfaitement avec le comportement de la suspension avant hybride RAS 3.

Ski-Doo Expedition Xtreme 2020 — Bilan fin de saison - Motoneiges - Motoneigiste

Les amortisseurs avant HPG Plus fournissent une bonne fermeté à vitesse moyenne et une excellente souplesse lorsque les sentiers sont dégradés en engloutissant les bosses. La calibration est bien adaptée à l’utilisation de cette motoneige et le tout parait résistant à moyen/long terme.

Ski-Doo Expedition Xtreme 2020 — Bilan fin de saison - Motoneiges - Motoneigiste

Un autre point qui est très intéressant sur cette motoneige est sans contredit l’ajustement de l’écartement des skis (38,4 po à 40,2 po) qui permet d’adapter la motoneige à une utilisation plus de sentiers ou hors des sentiers battus. Pour ma part, j’ai préféré l’ajustement plus étroit vu mon utilisation davantage en dehors des sentiers. En situation de conduite en sentier, l’ajustement plus large permet une excellente stabilité et il est très rare de faire du ski lift avec cette motoneige. Fort probablement en parti attribuable à son gabarit et l’excellente rigidité du châssis REV Gen 4 élargi.

Essai des gants Backcountry de 509

Ski-Doo Expedition Xtreme 2020 — Bilan fin de saison - Motoneiges - Motoneigiste

Un autre aspect que je tenais absolument à évaluer en sentiers était la conduite avec un passager. Ainsi, la motoneige d’essai a été munie d’un siège passager qui s’installe très rapidement à l’aide de 2 loquets situés de chaque côté. Le système d’attache est simple et efficace tout en permettant l’accès rapide au coffre en dessous. Le coffre est très pratique d’ailleurs. Après plusieurs kilomètres à rouler à 2, le confort est très bon aux dires des différents passagers qui l’ont essayé.

Ski-Doo Expedition Xtreme 2020 — Bilan fin de saison - Motoneiges - Motoneigiste

Pour offrir un bon confort et un contrôle optimal, la suspension arrière est excellente que l’on soit seul ou à deux. On peut compter sur l’amortisseur arrière KYB Pro 36 qui offre un ajustement efficace de la compression en 22 clics en fonction des conditions et du poids sur la motoneige.

Ski-Doo Expedition Xtreme 2020 — Bilan fin de saison - Motoneiges - Motoneigiste

Pour résumer l’aspect sentier, le Ski-Doo Expedition Xtreme 2020 est véritablement compétent pour la conduite en sentiers grâce à l’utilisation de composantes mécaniques de haute qualité, une ergonomie étudiée et des performances relevées. Malgré sa vocation première dans le segment des utilitaires, l’Expedition Xtreme a tout pour vous séduire dans les sentiers. 

Ski-Doo Expedition Xtreme 2020 — Bilan fin de saison - Motoneiges - Motoneigiste

Agile et efficace en hors-piste

En dehors des sentiers battus, le Ski-Doo Expedition Xtreme 2020 est vraiment à son aise. J’aurais même tendance à dire que c’est de ce côté qu’il brille le plus ! Avec son immense chenille Cobra WT de 20 po x 154 po et 1,8 po de crampons, vous obtenez une excellente flottaison sur la neige poudreuse et une traction impressionnante, peu importe la situation. De plus, la transmission Easy Shift permet de sélectionner le rapport « LOW » afin de sortir encore plus efficacement de la neige ou zigzaguer entre les arbres à basse vitesse.

En fait, le constructeur se plait à dire que vous avez un Summit avec une chenille de 20 po. Il est vrai qu’avec la mécanique offerte, l’équilibre du châssis et les aptitudes à franchir des obstacles très imposants, cette comparaison prend tout son sens. En fait, vous pouvez réellement franchir et vous amusez de longues heures en hors-piste avec l’Expedition Xtreme. Il est très facile d’osciller de gauche à droite pour faire du slalom, provoquer un contre-braquage pour faire du « side-hill » et même sauter de gros obstacles en étant complètement dans les airs. Bien sûr, il faut y mettre plus d’efforts pour réaliser toutes ces prouesses, mais beaucoup moins que l’on pourrait s’y attendre. C’est naturel et facile de conduire l’Expedition Xtreme en situation hors-piste.

Lynx Boondocker DS 3900 & 4100 2022 - Impressions de Jim

Cependant, le moment où l’Expedition Xtreme est moins performant qu’un modèle de montagne à 100 % comme un Summit est lorsque la pente est très abrupte. Le poids plus élevé et la chenille de 20 po deviennent de bons handicaps pour gravir efficacement une montagne. Je tiens à préciser que ça prend une très bonne pente pour vous arrêter avec l’Expedition Xtreme. En dehors de cette particularité, l’agilité de l’Expedition Xtreme est déconcertante pour une grosse motoneige avec une chenille de 20 po. Il vous est même permis de réaliser de solides « wheelies » bien à la verticale sans trop d’effort puisque la chenille offre une excellente traction.

Ski-Doo Expedition Xtreme 2020 — Bilan fin de saison - Motoneiges - Motoneigiste

Bien que lorsque l’on pense à du hors-piste, on a en tête des prouesses comme du « side hill », « carving »… Il faut aussi considérer de se déplacer tout simplement en dehors des sentiers battus. Avec l’Expedition Xtreme, il est vraiment facile de flotter sur la neige avec l’immense chenille et les skis Pilot DS 3. Donc, une excellente motoneige pour explorer de nouveaux secteurs enneigés sans rester prit et surtout sans trop dépenser d’énergie. Cependant, les dimensions assez généreuses de cette motoneige pourraient vous limiter dans des sentiers très étroits. Le Ski-Doo Expedition Xtreme est vraiment efficace en hors-piste, peu importe ce que vous lui demanderez… En fait à l’exception de gravir une immense montagne à 60 degrés d’inclinaison.

Ski-Doo Expedition Xtreme 2020 — Bilan fin de saison - Motoneiges - Motoneigiste 

« En caravane, allons à la cabane… »

Le printemps amène le temps des sucres afin de produire le délicieux sirop d’érable. C’est un moment de l’année que j’adore et qui permet de mettre l’aspect utilitaire des motoneiges à rude épreuve. La large plateforme arrière Multi-LinQ permet d’équiper l’Expedition Xtreme avec une montagne d’accessoires pour rendre vos tâches plus rapides et efficaces. C’est parfait pour y installer un coffre ou une boite afin de transporter des chaudières, chalumeaux et autres babioles pour la période de l’entaillage.

Ski-Doo Expedition Xtreme 2020 — Bilan fin de saison - Motoneiges - Motoneigiste

Cependant, l’Expedition Xtreme vient avec le parechoc arrière « standard » et il n’est pas possible de tirer quoi que ce soit avec celui-ci ou même penser y installer une attache. Ainsi, il vous faut changer complètement le parechoc arrière et ensuite installer une attache. Bien que l’Expedition Xtreme soit classée dans les motoneiges utilitaires, elle n’est pas équipée de série pour tirer quoi que ce soit. Je trouve que cet aspect est une grande amélioration à y apporter comme équipement de série même si cela vient changer l’allure plus sportive de ce modèle. 

En essai, le casque Altitude de 509 (2020-2021) !

Consommation essence et huile

Une des questions qui revient le plus souvent est certainement celle de la consommation d’essence et d’huile. Tout d’abord, il faut dire que l’on ne se procure habituellement pas la mécanique de 2 temps la plus performante d’un fabricant de motoneiges pour en espérer une consommation de carburant retenue. En revanche, avec l’Expedition Xtreme, je dirais que la consommation d’essence/huile est intéressante compte tenu de plusieurs facteurs.

En faisant attention de rouler à des vitesses modérées et limiter les accélérations, on peut rester aisément sous la barre des 17-18 L/100 km. Cependant, quand on pousse plus, on rejoint facilement les 20 litres aux 100 km et parfois bien au-delà. Quand on regarde la consommation en mode hors-piste, ce n’est pas « d’actualité » de la considérer puisque l’on monte bien au-dessus des 30 litres aux 100 km et l’on ne se procure pas une machine de montagne pour l’économie d’essence.

Du côté de l’huile, on s’entend pour dire que c’est un ratio directement relié à la consommation. Donc, il y aura une certaine variation. Malgré tout, en moyenne durant l’essai, j’étais en mesure de faire entre 450 et 600 km avec le plein contenant d’huile avant que l’indicateur lumineux ne s’affiche au cadran.

Somme toute, pour une mécanique de 2 temps de 165 chevaux avec des performances relevées, une immense chenille de 154 po et 20 po de large, ainsi que le gabarit assez imposant de l’Expedition Xtreme, je trouve que la consommation d’essence est bien retenue versus d’autres options sur le marché comme sa plus proche rivale : la Polaris Titan.

Ski-Doo Expedition Xtreme 2020 — Bilan fin de saison - Motoneiges - Motoneigiste

Sommaire

Après cette magnifique saison à rouler avec le Ski-Doo Expedition Xtreme 2020, j’ai tenté de vous résumer les points forts qui le rendent si agréable ainsi que les améliorations désirées ;

Points forts

  • Plaisir en sentier et excellent en hors-piste
  • Rigidité du châssis et équilibre impressionnant
  • Flottaison et traction de la chenille
  • Ergonomie et finition irréprochable
  • Consommation raisonnable pour les dimensions et les capacités

Points à améliorer

  • Devrait être équipé de série avec le parechoc arrière « heavy-duty » et une attache comparativement au parechoc « standard » pour une utilisation utilitaire possible sans avoir à débourser davantage.
  • Le siège passager pourrait venir de série.
  • Dimensions imposantes dans des sentiers étroits.

Conclusion

Voilà qui marque la fin de ce merveilleux essai à long terme du Ski-Doo Expedition Xtreme 2020. Je résumerais mon essai par : « À toutes les fois que j’embarque sur le Ski-Doo Expedition Xtreme, je suis conquis et impressionné par la polyvalence, sa puissance et le plus important, le « fun factor » qu’elle renvoie au pilote. » Sans aucune hésitation, je vous la recommande !

L’équipe de Motoneiges.ca remercie notre partenaire Ski-Doo d’avoir rendu possible cet essai long-terme.