Ski-Doo Renegade X 850 E-TEC 2017 – Du plaisir à l’état pur

Ski-Doo Renegade X 850 E-TEC 2017 – Du plaisir à l’état pur

Ski-Doo Renegade X 850 E-TEC 2017 – Du plaisir à l’état pur

Motoneige Ski-Doo Renegade X 850 E-TEC 2017 – Du plaisir à l’état pur

L’an passé, le fabricant Ski-Doo a annoncé la quatrième génération de sa plateforme REV ainsi que le nouveau moteur 850 E-TEC. Bien entendu, ces nouveautés au sein de la gamme Ski-Doo 2017 ont suscité beaucoup d’intérêt de la part des motoneigistes. C’est dans ce contexte que j’ai eu le plaisir, la saison dernière, de faire l’essai de la Renegade X 850 E-TEC. Voici donc mon bilan de l’essai de ce modèle.

La Renegade X 850 E-TEC est un modèle hybride qui est conçu pour des randonnées en sentiers, mais également pour des excursions sur des territoires non balisés. 

Motoneige Ski-Doo Renegade X 850 E-TEC 2017 – Du plaisir à l’état pur

À priori, comme bien des gens, je me demandais comment Ski-Doo pouvait améliorer l’expérience de conduite de l’ancienne génération de son châssis REV.  

Je dois dire que les ingénieurs du fabricant québécois ont réussi à relever le défi puisque, contrairement à la migration du châssis REV XP au REV XS, on parle ici d’un châssis qui est très différent de son prédécesseur.

En effet, le châssis a été conçu dans l’optique de centraliser les masses, pas seulement d’avant en arrière, mais également de gauche à droite du véhicule. C’est possible grâce à un groupe propulseur plus étroit.

On se rend rapidement compte que la motoneige est plus stable et plus prévisible, puisque lorsqu’on négocie des parcours très accidentés à haute vitesse, l’inertie est la même sur les deux côtés du devant.

Ceci peut sembler paradoxal puisque le châssis est plus étroit. Ski-Doo a démontré beaucoup d’ingéniosité en améliorant de façon significative l’ergonomie et de facto, la position du pilote. Ceci passe par l’utilisation d’un tunnel biseauté et par les nouveaux panneaux Ergo-Step.

Lors de mes essais, j’ai constaté la similitude de la position de conduite avec celle qu’on retrouve sur une moto sportive. Les changements de position de conduite sont fluides et naturels. On a vraiment l’impression de faire corps avec la motoneige.

Essai de la Polaris 650 Indy VR1 2021 

Avec un châssis plus étroit, on pourrait croire que le conducteur serait plus exposé au vent et aux intempéries. Encore une fois, nos craintes n’étaient pas vraiment fondées. En effet, on ne se sentait pas plus exposé au froid sur ce châssis que sur le précédent.

Motoneige Ski-Doo Renegade X 850 E-TEC 2017 – Du plaisir à l’état pur

Parlons maintenant du moteur Rotax 850 E-TEC qui était attendu depuis quelques années. Les ingénieurs avaient beaucoup de pression de la part des consommateurs, mais aussi de la direction de Ski-Doo. Ils devaient concevoir un moteur plus étroit, plus compact, mais qui offrirait des performances et un comportement supérieur au vieillissant 800 E-TEC.

Avec l’introduction du moteur Rotax 850 E-TEC, on a un moteur qui développe environ 10 HP de plus et qui réagit plus promptement lorsqu’on presse l’accélérateur. Ainsi, pour ma part, ce n’est pas tant le gain de HP qui m’a impressionné que la façon dont le moteur se comporte.

Lors de mes premières sorties avec cette motoneige, je me demandais presque si le moteur n’était pas branché à mon cortex cérébral. En effet, dès que je pressais un peu plus l’accélérateur, la réponse du moteur était pratiquement instantanée et très puissante, et cela, sur toute la plage de puissance. Les accélérations avec cette motoneige déclenchent un sourire de satisfaction instinctif. 

La transmission de cette puissance à la chenille est un élément essentiel pour bien apprécier les performances d’une motoneige. La nouvelle poulie motrice pDrive accomplie son rôle en douceur. 

La suspension avant travaille très bien. Ski-Doo a dû adapter la RAS 2 à la plateforme REV Gen4. Les amortisseurs HPG Plus offrent un débattement de 233 mm (9 pouces). Ainsi, la RAS3 absorbe bien les bosses qu’on peut retrouver tant en sentier qu’en hors-piste.

Motoneige Ski-Doo Renegade X 850 E-TEC 2017 – Du plaisir à l’état pur

À l’arrière, il y a la fameuse rMotion qui offre un excellent confort. Sur l’unité qu’on a eue en essai, il y avait le système d’ajustement rapide sur les marchepieds. Ceci nous permet d’ajuster la suspension très rapidement et sans outils. Bien qu’il s’agisse d’une option qui peut plaire, il n’ajoute aucun élément aux performances de la suspension. Par contre, je dois avouer qu’il est plus agréable d’utiliser ces ajustements que de se coucher sur le côté du sentier à -30C!

Un véritable Blast!

Parlant de système d’ajustement, j’en profite pour parler des Skis Pilot TS et du guidon ajustable. Pour le premier cas, la grande particularité des skis Pilot TS est qu’ils permettent d’ajuster la hauteur de la lisse, ce qui est unique dans l’industrie. Ainsi, à mesure que les conditions du fond de sentier changent au cours d’une même randonnée, on peut ajuster la hauteur des lisses et du coup le « mordant » des skis.

De son côté, le guidon ajustable est, selon moi, un élément essentiel si vous désirez profiter au maximum de la plateforme REV G4 et des panneaux Ergo-Step. En effet, il est possible d’avancer et de reculer la position du guidon selon notre type de conduite et nos préférences.

Dès les premiers kilomètres au guidon de la Renegade X 850 E-TEC 2017, j’ai rapidement apprivoisé et tiré profit du design intelligent des panneaux Ergo-Step. Dans les virages, vous pouvez adopter une position très avancée ce qui permet un contrôle accru, principalement en conduite très sportive. J’adore le fait que les panneaux me permettent de littéralement « barrer en place » mes jambes et ainsi pouvoir sortir le corps au maximum vers l’intérieur de la courbe. Nous prenons rapidement confiance à adopter une position aussi agressive puisqu’on fait corps avec la motoneige.

Pour tous les autres aspects de la Renegade X 850 E-TEC, il y a la même qualité de finition et le même soin des détails que Ski-Doo nous a habitués au cours des dernières années.

Un petit point m’a cependant agacé lors de cet essai. En effet, ce modèle est équipé de phares halogènes. Ayant roulé plusieurs autres modèles de la compétition, munie de série de phares DEL, je m’interroge pourquoi Ski-Doo n’offre pas de série ceux-ci, puisqu’ils offrent un éclairage beaucoup plus efficace. Bien sûr, il est possible acheter en option le kit de phares DEL, mais ne serait-ce pas le temps pour le fabricant québécois de passer à cette technologie?

Essai des lunettes YouZee - La fin des verres de contact en hiver?

En conclusion, j’ai grandement apprécié mon essai de la Renegade X 850 E-TEC 2017. J’ai été privilégié de pouvoir en faire l’essai tout au long de la saison. Cette motoneige est très bien adaptée à la conduite en sentier, en hors-piste ou dans à peu près toutes les conditions retrouvées au Québec.

Motoneige Ski-Doo Renegade X 850 E-TEC 2017 – Du plaisir à l’état pur

Au nom de l’équipe de Motoneiges.ca, j’aimerais remercier le fabricant Ski-Doo pour avoir rendu possible cet essai et le concessionnaire Jean Morneau de Rivière-du-Loup pour le service hors pair auquel nous avons eu droit durant la saison.

Auberge du Draveur - Motoneige