Ski-Doo Summit 850 E-TEC Turbo 2020 : Du Québec au Montana

Ski-Doo Summit 850 E-TEC Turbo 2020 : Du Québec au Montana

L’équipe du magazine a eu la chance de mettre à l’essai le Ski-Doo Summit 850 E-TEC Turbo 2020 au Québec… Et au Montana ! On a ainsi pu vérifier comment la magie du turbo opère sur ce modèle qui a déjà fait couler beaucoup d’encre dans les médias.

Ski-Doo Summit 850 E-TEC Turbo 2020 : Du Québec au Montana - Motoneige - Motoneigiste - Turbo

Essai au Québec

Mon premier contact avec cette bête a été au Domaine du Lac St-Mathieu lors de notre congrès roulant. Heureusement pour nous, il est tombé une immense bordée de neige de plus de 40 cm et ça nous a permis de vraiment pousser les performances du Ski-Doo Summit 850 E-TEC Turbo 2020. La première constatation a été que l’ajout du turbo n’est pas trop perceptible au niveau du poids puisque le capot léger, qui enlève six livres, vient compenser en grande partie. De plus, la sonorité du 850 E-TEC Turbo est très comparable à celle du moteur atmosphérique, à l’exception d’un petit sifflement et du relâchement de pression. Même près du niveau de la mer il y a un certain son du turbo qui se fait entendre. On ne parle pas de la même pression que lorsque l’on montera en altitude, mais tout de même présente. D’ailleurs, au Québec, la différence de puissance se fera ressentir en hauteur dans les Chic-Chocs par une bonification de 15 HP comme le montre la photo ici-bas.  

Ski-Doo Summit 850 E-TEC Turbo 2020 : Du Québec au Montana - Motoneige - Motoneigiste - Turbo

Source: Ski-Doo

Retournons à notre essai au Québec… Ainsi, nous avons pu tester le Ski-Doo Summit 850 E-TEC Turbo 2020 dans de la belle poudreuse fraiche sur plusieurs jours. Avec de nombreuses heures passées à son bord, on se rend compte que le travail des ingénieurs est impressionnant puisque l’on ne ressent aucun délai (« lag ») que l’on connait souvent avec les moteurs turbo. La clé du succès est attribuable au système d’admission d’air avec plénum et à doubles entrées qui permet à l’air ambiant d’entrer habituellement au moment de presser l’accélérateur. Ensuite, lorsque le turbo commence à bâtir une pression supérieure à celle extérieure, l’admission d’air ambiante se bloque pour laisser la venue de l’air comprimé du turbo. Le tout se faisant en une fraction de seconde avec cette technologie relativement simple, mais efficace et innovatrice sur un moteur 2 temps turbo.

On a donc toute la puissance disponible et la réponse géniale du 850 E-TEC est conservée avec le moteur en version turbo. D’ailleurs, les composantes mécaniques du moteur 850 E-TEC sont conservées à la très grande majorité, sauf quelques petites modifications ici et là. Bien sûr, il y a des composantes ajoutées par la venue du turbo, mais essentiellement, on a la même mécanique que l’on connait depuis quelques saisons maintenant.

Du côté du comportement, on se retrouve avec la même monture qu’un Ski-Doo Summit avec une excellente rigidité de châssis qui procure une agilité remarquable. La maniabilité est au rendez-vous et vous pourrez tracer vos lignes avec une précision exemplaire.

Ski-Doo Summit 850 E-TEC Turbo 2020 : Du Québec au Montana - Motoneige - Motoneigiste - Turbo

Essai au Montana

À l’occasion du Snow Shoot pour les motoneiges de 2021, nous avons eu la chance de mettre à l’essai de nombreux exemplaires du moteur 850 E-TEC Turbo et surtout l’essayer dans un environnement en altitude. Pour vous mettre en contexte, l’altitude à West Yellowstone au Montana est à 6500 pieds et on peut facilement atteindre les 8000-9000 pieds et plus dans les montagnes avoisinantes. Avec une telle altitude, les motoneiges de 800/850 cc voient leur puissance diminuée de 40 HP, soit l’équivalent d’une mécanique 2 temps de 600cc !

Ski-Doo Summit 850 E-TEC Turbo 2020 : Du Québec au Montana - Motoneige - Motoneigiste - Turbo 

Avec l’arrivée du turbo, il nous est permis d’obtenir la pleine puissance en tout temps, peu importe l’altitude. On remarque immédiatement la différence puisque les autres moteurs atmosphériques de 800/850 cc nous paraissent anémiques comparativement à la version turbo qui nous permet de les dépasser aisément en montagne. Le tout en faisant un « wheelie » à côté d’eux.

La puissance du moteur 850 E-TEC est ainsi conservée et on obtient le meilleur des deux mondes. C’est-à-dire de la neige en abondance, des montagnes à perte de vue et toute la puissance pour en profiter pleinement. C’est vraiment dans cet environnement que le Ski-Doo Summit 850 E-TEC Turbo brille et qu’il montre sa réelle utilité !

Conclusion

À l’exception de quelques endroits au Québec, le Ski-Doo Summit 850 E-TEC turbo est plus ou moins à considérer vu le prix d’achat plus élevé pour obtenir les mêmes performances qu’un moteur atmosphérique, soit le Summit 850 E-TEC. Cette monture s’adresse plus particulièrement pour les gens de l’Ouest, dans les Rocheuses où l’altitude vient gruger une grande partie de la puissance et où le turbo vient compenser efficacement ce manque… Comme au Montana ! 

L’équipe de Motoneiges.ca tient à remercier le concessionnaire Ski-Doo Roger A. Pelletier à Cabano pour l’essai court-terme du Ski-Doo Summit 850 E-TEC Turbo 2020.

Grand Salon Motoneige Quad 2022