Skieur disparu et fortes précipitations en Gaspésie

Liste des hôteliers
La Sûreté du Québec demande la plus grande vigilance aux motoneigistes et randonneurs du Parc National de La Gaspésie pour l’aider à retrouver un homme de 37 ans, originaire de Québec, disparu depuis près de 2 jours, dans le secteur des Mines Madeleine, et ce au coeur de la pire tempête de l’année dans l’Est du Québec. Ayant quitté son groupe de randonneurs, dimanche matin, l’homme se trouvait alors dans un refuge des Chics-Chocs.


La tempête hivernale qui a frappé les régions de l’Est-du-Québec de dimanche soir à lundi a apporté jusqu’à un mètre de neige dans les secteurs montagneux de la Gaspésie.

Près des côtes du Saint-Laurent, c’est environ 20 cm de neige qui sont tombés tandis qu’entre 30 et 50 cm en moyenne se sont accumulés dans l’intérieur des terres.

«C’est le parc de Gaspésie, plus précisément le secteur du Gîte du Mont-Albert, qui a reçu le plus de neige, avec environ un mètre tombée en 36 heures, a indiqué lundi soir Magalie Fontaine, porte-parole d’Environnement Canada. Des avertissements sont toujours en vigueur dans le parc de la Gaspésie et le secteur de Sainte-Anne-des-Monts. On attend encore une quinzaine de centimètres d’ici à mardi matin.»
 
(Crédit photo: MonTopo – Gilbert Bourget)
La tempête a été marquée par des vents violents atteignant 40 km/h, avec des bourrasques à 70 km/h.
 
Lundi soir, alors que de faibles averses de neige étaient encore observées, tout était rentré dans l’ordre sur la Côte-Nord, où l’on a enregistré des accumulations de 20 à 30 cm de neige.


Le calme retrouvé sera toutefois de courte durée selon les prévisionnistes d’Environnement Canada.
Yamaha Moteur du Canada annonce les concessionnaires Élite de 2022
Les Motoneiges Géro