Suggestion; Pêche et motoneige, pourquoi pas?

Liste des hôteliers

La Mauricie et le Cœur du Québec regorgent de petits coins à découvrir et d’activité pour les groupes et la famille.

La pêche à la perchaude, au doré et au brochet sur le Lac St. Pierre est une activité très accessible aux motoneigistes. La piste Trans-Québes # 5 nous conduit directement à Baie-du-Febvre, un joli petit village fort connu au printemps pour le spectacle de la migration des outardes, oies blanche et canards.

 En hiver, la piste # 5 nous conduit aussi sur le chemin Landroche et donne accès à un pourvoyeur de pêche blanche qui se fera un plaisir de vous louer pour quelques heures ou la journée, une cabane à pêche ou simplement vous percer des trous, vous louer des brimbales et vous fournir les appâts. Quelle belle journée en perspectives quand sur cet élargissement du fleuve, en plein soleil, nous pouvons combiner la pêche et la visite en motoneige, prendre du soleil et aussi un peu de poisson.

Vous désirez le déguster ce poisson? Pas de problème le pourvoyeur pourra vous arranger ça ou encore vous diriger vers le restaurant du village soit La Baraka en bordure de la 138 reconnu pour apprêter délicieusement le poisson et les oies. C’est une très bonne table à prix très raisonnable. De plus si vous avez aimé l’expérience et désirez prolonger votre séjour, on vous réfèrera a des gîtes touristiques très confortables et hospitalier.

Les gens de Baie-du-Febvre reçoivent à chaque printemps des milliers de visiteurs qui viennent admirer le spectacle qu’offrent les oiseaux migrateurs. Ils ont donc créé un petit réseau d’hébergement et de restauration très sympathique qui accueille aussi les les chasseurs à l’automne. De plus vous pourrez probablement observer en hiver des harfangs des neiges qui du haut de leurs perchoirs surveillent les petits rongeurs qui se déplacent sur la neige des terres de La Commune. La commune n’est pas une personne vulgaire mais une tenure des terres qui remonte au régime seigneurial. Sous le régime français, le seigneur des lieux rendait disponibles aux cultivateurs pour leurs animaux des pâturages en commun sur les rives du fleuve. Lors de votre passage, en prenant un petit chocolat chaud, faites-vous expliquer et découvrez les particularités de ce secteur situé au cœur des veilles seigneuries du régime français.

 Il est également très facile de stationner son véhicule et sa remorque à Baie-du-Febvre. On s’informe au restaurant La Baraka. Vous connaitrez ainsi l’aubergiste! Bon séjour et belle découverte.