Tronçon fermé sur le Parc linéaire, les motoneigistes ont déjà récolté 610 lettres d’appui

Première neige dans plusieurs régions du Québec
Les membres
du comité «Sauvons notre parc linéaire» ont déjà
récolté 610 lettres d’appui afin que le tronçon fermé
entre Saint-Faustin-Lac-Carré et Labelle reste accessible aux motoneigistes.

«J’ai
été choqué de voir que certaines personnes tentent de profiter
de notre situation précaire cette année pour tenter de modifier
la vocation du parc linéaire», confie le porte-parole du comité
Denis Lambert, propriétaire de Défi Sport à Mont-Tremblant.

M. Lambert
a acheminé une lettre d’appui au préfet de la MRC des Laurentides,
Ronald Provost et espère que ce dernier la signe, comme l’ont fait 610
commerçants, organismes et résidents.

«Le
parc linéaire est la colonne vertébrale des sentiers de motoneige
dans la région de Mont-Tremblant. Ce sentier nous donne accès
à plusieurs destinations d’une journée. Vous comprendrez l’attrait
pour les motoneigistes de venir séjourner 4, 5 ou même 7 jours
dans notre ville. Cet élément est un facteur d’une importance
primordiale parce que ces touristes sont d’importants consommateurs pour les
hôteliers, les restaurateurs, les boutiques, les stations de service et
j’en passe», explique Denis Lambert.

Nos voisins
ont compris
Ce dernier indique que les voisins de Mont-Tremblant ont compris l’importance
capitale de la motoneige et du tronçon du parc linéaire. «C’est
par dizaines que l’on a témoigné son appui à notre cause»,
assure M. Lambert. Il cite, entre autres, des organismes comme les Chambres
de commerce (Sainte-Adèle, Sainte-Agathe et Mont-Laurier), l’Association
touristique des Laurentides et différentes municipalités comme
Mont-Laurier, Ferme-Neuve et Sainte-Anne-des-Lacs.

Le comité
« Sauvons notre parc linéaire » souhaite maintenant que la
MRC des Laurentides se joigne au mouvement pour assurer la survie à long
terme de l’activité motoneige sur le p’tit train du Nord.

La première « vraie » tempête de neige est à nos portes !