Une grande partie des sentiers sont prêts

Liste des hôteliers

Environ 75 % des sentiers de motoneiges de la région sont prêts à accueillir les motoneigistes depuis que les agriculteurs permettent de passer sur leurs terres.

Avec la centaine de centimètres de neige tombée au cours des dernières semaines, la période des Fêtes s’annonce donc excellente pour l’industrie de la motoneige, qui génère des retombées économiques de près de 50 millions de dollars en Abitibi-Témiscamingue.

Parmi les secteurs qui sont encore fermés, on retrouve le sentier entre Val-d’Or et la réserve faunique de La Vérendrye, qui permet notamment d’attirer les touristes de l’Outaouais et des Laurentides.

L’administrateur à la Fédération des clubs de motoneigistes de l’Abitibi-Témiscamingue, Nelson Laflamme, croit cependant que l’aménagement des pistes sera terminé d’ici le début de janvier.

Augmenter le nombre de membres

La Fédération des clubs de motoneigistes dénombre environ 15 000 motoneigistes en Abitibi-Témiscamingue, mais seulement 5000 sont membres des clubs et détiennent leur carte d’accès aux sentiers.

« C’est un problème qu’on a dans notre région, souligne Nelson Laflamme. On a de grands espaces et il y a beaucoup de gens qui font du hors-piste, qui ne sont pas membres de clubs. Ça nous occasionne des pertes de droits de passage. »

L’administrateur régional ajoute que le faible nombre de membres a des effets néfastes pour les organisations.

Pour voir tout l’article…..

Une première journée portes ouvertes réussie chez André Hallé et Fils de Rimouski!
Auberge du Draveur - Motoneige