Une passerelle multiusages pour les motoneigistes de Matane

Liste des hôteliers
Le Club les Amoureux de la motoneige de Matane attendait cette décision depuis déjà plusieurs mois et à son grand soulagement, le  ministère des Transports du Québec accorde une aide financière de 691 500 $ pour la construction d’une passerelle multiusages qui permettra d’enjamber la rivière Matane.
 

xxxx

 
La passerelle de 107 mètres aura une voie carrossable de 3,6 m et une capacité portante de 8 000 kg.
 
D’entrée de jeu, le député-ministre Pascal Bérubé, qui a confirmé l’octroi de cette subvention, se réjouit de cet appui de son collègue Sylvain Gaudreault en rappelant que ce projet sera un levier pour l’industrie touristique de la région.
 
« Après plus de trente ans d’attente, c’est une bonne nouvelle pour les motoneigistes de la région de Matane », affirme Pascal Bérubé, en ajoutant que cette infrastructure devrait également assurer une cohabitation harmonieuse entre les adeptes de motoneige et de quad.
 
Il ajoute qu’au Québec, on compte quelque 172 000 motoneiges immatriculées et que selon les dernières données on parle de retombées économiques annuelles de 2 G$ liés aux activités des véhicules hors route.
 
Le président des Amoureux de la motoneige de Matane, René Lavoie, et de député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé heureux du dénouement. (Photo : Pierre Morel)
 
Ce secteur génère aussi quelque 14 400 emplois dans les régions.
 
Au Bas-Saint-Laurent on parle de 11 200 véhicules hors route enregistrés pour des retombées de 33 M$.
 
Le conseiller à la Ville de Matane, Steve Girard, estime que la réalisation de ce projet facilitera grandement l’accès au réseau de sentiers, et ce, de manière sécuritaire en plus de contribuer à l’économie matanaise.
 
La Ville a d’ailleurs accepté de collaborer au projet pour une somme de 100 000 $, à raison de 25 000 $ pour une période de quatre ans.
 
Visiblement satisfait de la conclusion de ce dossier, le président du Club les Amoureux de la motoneige, René Lavoie, a mentionné que la construction de cette structure devrait débuter sous peu, car on souhaite qu’elle soit accessible dès novembre.
 
Le représentant de la FCMQ, Michel Desrosiers, rappelle qu’au terme de trente ans de persévérance, c’est le travail d’équipe qui a permis d’en arriver à une telle conclusion.
 
Il indique également que cette infrastructure était devenue nécessaire, car plus de 500 motoneigistes parcourent chaque jour de l’hiver les sentiers régionaux de la Trans-Québec 5.
 
Notons enfin qu’Investissement-Québec a aussi collaboré au projet pour une somme de 138 000 $ et que la Conférence des élus a également octroyé un montant de 100 000 $.
 
Montage financier du projet
  • Programme MTQ (volet infrastructure)                        691 496 $
  • Investissement Québec                                                 138 000 $
  • PMVRMF-Volet II (CRÉ BSL)                                          100 000 
  • Ville de Matane                                                                 100 000 $
  • Promoteur et commandites                                             50 000 $
  • FCMQ (Fédération des clubs de motoneige du Qc)   50 000 $
  • FSTD (Fonds de soutien aux territoires en difficulté)  50 000 $
  • Pacte rural                                                                            44 800 $
  • CLD de La Matanie                                                             28 000 $
  • FQCQ (Fédération québécoise des clubs quads)       20 000 
  • ATRG                                                                                     20 000 $