Une portion du sentier transcanadien recoit de l’aide

Liste des hôteliers

Le segment du Sentier transcanadien qui traverse Winnipeg sera bientôt terminé grâce à une contribution conjointe de 2,5 millions de dollars du nouveau gouvernement du Canada et de la province du Manitoba destinée à prolonger deux sentiers, le Bishop Grandin Greenway ouest et le Harte. Cet investissement, effectué dans le cadre du Fonds sur l’infrastructure municipale rurale (FIMR) Canada-Manitoba, comprend des contributions égales des gouvernements fédéral et provincial et des fonds recueillis par la Rivers West Association.

L’honorable Kerri Irvin-Ross, ministre de la Vie saine, le député Rod Bruinooge, au nom de l’honorable Rona Ambrose, présidente du Conseil privé de la Reine pour le Canada, ministre des Affaires intergouvernementales et ministre de la Diversification de l’économie de l’Ouest canadien, et M. Paul Jordan, président de la Winnipeg Trails Association,ont annoncé la contribution aujourd’hui.

« Il s’agit d’un jour mémorable pour le développement du tronçon du Sentier transcanadien qui traverse Winnipeg, et d’une excellente nouvelle pour ceux et celles qui souhaitent avoir un mode de vie sain et actif, a fait remarquer la ministre Kerri Irvin-Ross. Les gens de tous âges, dont des citoyens, des familles et des enfants, bénéficieront des efforts déployés par les bénévoles qui se sont portés à la défense de cette cause et nous ont aidé à réaliser la dernière étape de ce sentier récréatif, où l’on peut s’adonner à la marche, à la randonnée, à la bicyclette et, dans certaines régions du Manitoba, au ski et à la motoneige. » 

« Le nouveau gouvernement du Canada collabore avec les autres gouvernements et les intervenants afin d’offrir aux collectivités un accès à long terme à des modes de vie sains et actifs grâce aux infrastructures, a indiqué le député Bruinooge. Cet investissement conjoint de 2,5 millions de dollars permettra de relier Winnipeg au Sentier transcanadien, un grand symbole de l’unité canadienne et de l’engagement à favoriser une vie saine. »

Le Club Sportif Populaire du Bas-St-Laurent souligne son 50e anniversaire

Le projet, qui s’inscrit dans l’établissement d’un réseau de pistes cyclables et piétonnières s’étendant dans toute la ville, prévoit l’achèvement du tronçon de Winnipeg du Sentier transcanadien. Ce dernier est un corridor de loisirs de 18 000 kilomètres qui traverse chaque province et territoire et relie ainsi plus de 800 collectivités. Une fois terminé, se sera le sentier le plus long du monde. Pour les futures générations, il constituera un moyen original de visiter toutes les régions du Canada, de relier les trois océans et de rencontrer toute la population du pays.

Le tronçon du Sentier transcanadien qui parcourt Winnipeg fait 81 kilomètres. Il suit les rivières Rouge et Assiniboine, traverse des forêts, des parcs, des quartiers historiques et longe de vieilles voies ferrées et des criques.

« Non seulement le projet permet-il de faire un lien physique crucial avec le réseau de sentiers de Winnipeg, mais il fait ressortir un lien sans précédent entre les gestionnaires bénévoles de ces sentiers et les bailleurs de fonds du gouvernement », a pour sa part indiqué M. Paul Jordan, président de la Winnipeg Trails Association et directeur de Rivers West.

L’allongement du Bishop Grandin Greenway à l’ouest de la rivière Rouge s’effectuera au sud du boulevard Bishop Grandin. À la fin des travaux, le sentier sera le plus long couloir de verdure linéaire traversant Winnipeg-Sud d’est en ouest. Il reliera plus de 22 collectivités, de Lagimodiere à Whyte Ridge.

Le sentier Harte, long de cinq kilomètres, sera aussi allongé afin d’être raccordé au vaste réseau de sentiers de la forêt Assiniboine et de rejoindre le parc Assiboine et le réseau de routes panoramiques de la ville. Il sera relié au Sentier transcanadien qui passe par FortWhyte Alive et finalement au Bishop Grandin Greenway. Ces deux travaux de prolongation s’inscrivent dans le projet relatif au Sentier transcanadien de Winnipeg.

YETI SnowMX lance sa gamme de systèmes de moto sur neige 2023

Annoncée en décembre 2004, l’entente initiale du Fonds sur l’infrastructure municipale rurale (FIMR) Canada-Manitoba a permis d’investir 120 millions de dollars dans des collectivités du Manitoba. Cette année, les gouvernements du Canada et du Manitoba et les administrations locales ont ajouté, en parts égales, un montant total de 25 millions de dollars au FIMR dans le but d’aider les petites collectivités à répondre à leurs besoins en infrastructure les plus urgents. Ce montant additionnel porte à 145 millions de dollars l’investissement total fédéral, provincial et municipal destiné aux projets du FIMR.

Quatre-vingt pour cent des fonds sont destinés aux collectivités de moins de 250 000 habitants, y compris 198 municipalités et 50 conseils communautaires du Nord non constitués en municipalité qui sont situés dans les régions rurales et du Nord du Manitoba. Les vingt pour cent restants sont consacrés aux collectivités de plus de 250 000 habitants.

Pour obtenir de plus amples de renseignements sur les projets d’infrastructures des gouvernements du Canada et du Manitoba, veuillez visiter les sites Web suivants : www.infrastructure.gc.ca et www.infrastructure.mb.ca.

Motoneiges Ski-Doo