Votre jugement, votre meilleur ami!

Liste des hôteliers
Avoir un bon jugement dans la vie comme dans les sentiers de motoneige est un gage de sécurité, de plaisir et de savoir vivre.  Je sillonne les pistes pendant plus de 60 jours par saison et j’en vois des comportements inappropriés. Malheureusement, certains motoneigistes arrêtent encore en double dans les sentiers, congestionnent les intersections, roulent en sentier au centre et à gauche, dépassent dans les courbes, font de la vitesse excessive, consomment médicaments, drogues et alcool, font ¨spinner¨ leurs ponts dans les villes, villages et aux traverses de route, ne respectent pas les limites de vitesse aux abords des zones résidentielles et j’en passe.
 


Ma saison comme guide de motoneige commence bientôt. Encore cette année, je vais parcourir avec mes invités des milliers de kilomètres dans les sentiers du Québec.  Eux, ils sont visibles; ils ont tous le même modèle de motoneiges et sont tous habillés pareil. Pour cela, on constate facilement leurs présence dans nos sentiers, évidemment, mais aussi en fait dans nos restaurants, nos hôtels, nos auberges, nos stations service, et par le fait même ils deviennent souvent une cible facile quand au comportements inappropriés.


Nous devons toujours garder en tête l’impact social et économique extraordinaire de la visite au Québec de ces motoneigistes qui viennent d’Europe, des États-Unis et d’Amérique du Sud.  Plusieurs de ces visiteurs font de la motoneige ici depuis plus de 20 ans et la grande majorité d’entre eux on d’excellents comportements en sentier.  De plus, cela représente des millions de dollars qui vont directement dans vos clubs, dans vos municipalités, dans vos entreprises, dans vos poches. Nous avons le devoir, je crois, de faire preuve d’empathie et de les recevoir comme on aimerait être reçu en visite chez eux.


Je vous parle de ce sujet parce que j’entends souvent parler de façon négative de la conduite des étrangers dans nos sentiers. Dans certains cas, il est vrai qu’ils adoptent des comportements inacceptables et croyez-moi, je me fais un devoir, peu importe leur pays d’origine, incluant les québécois, d’intervenir diplomatiquement pour les sensibiliser aux comportements appropriés qu’ils doivent adopter dans nos sentiers.
 


Mais en fait, quant à la sécurité et aux comportements, notre meilleur atout à tous, humain, reste toujours le jugement.  Les gens qui font preuve d’un bon jugement dans leur vie en général auront certainement un bon jugement en motoneige et pratiqueront l’activité en toute sécurité.  Ils le feront en utilisant le gros bon sens et sauront instinctivement éviter les situations où ils risqueraient  de mettre leur vie et celle des autres en danger.  Ils sauront aussi pratiquer la motoneige dans le respect des non utilisateurs et des résidants aux abords des pistes.


Le manque de jugement dans nos sentiers est le fait de quelques usagers qui ne réfléchissent pas aux conséquences négatives de leurs gestes et de leurs comportements.  Avant de faire la leçon aux autres, nous devons commencer par ce comporter correctement chez nous, dans notre pays, dans nos sentiers et cela en montrant l’exemple…  comme quoi la bêtise humaine n’as pas de frontières.
 
RedBull SLEDHAMMERS est de retour à Ski La Réserve le 2 avril
Grand Salon Motoneige Quad 2022