47 millions de pertes dans Chaudière-Appalaches

Première neige dans plusieurs régions du Québec

Lévis (Saint-Nicolas),  le 13 décembre 2005. Des pertes de 47 millions et des faillites d’une valeur de 55 millions à prévoir dans l’industrie touristique de la Chaudière-Appalaches

Les négociations entre le gouvernement du Québec et les membres des UPA sur la fiscalité municipale agricole ne nous permettent pas de croire que les privilèges de droit de passage seront accordés aux clubs de motoneige et de quad  à temps pour l’ouverture de la saison 2005-2006.

Voici les impacts catastrophiques que cela pourrait occasionner  à court terme (hiver 2006), pour l’industrie touristique de la Chaudière-Appalaches et l’économie régionale.

Rappel des retombées touristiques annuelles dans la Chaudière-Appalaches associées à la pratique de ces deux activités pour 2004-2005

Motoneige   : $26 000 000
Quad            : $21 000 000

Jours-personnes en motoneige auprès des touristes européens :   4 000
Jours-personnes en motoneige auprès des touristes américains:  36 000
Jours-personnes en motoneige auprès des Québécois                : 240 000
Jours quad hivernal auprès des Québécois et  Américains           : 216 400

Vente des droits de sentiers par les clubs de la région saison 2004-2005
  Motoneige   :  1 778 520 $
  Quad        :    602 320 $
  Total       :  2 380 840 $

Les revenus de la vente des droits de sentiers par les clubs entrent selon le scénario suivant : Novembre 25 %, Décembre 35 %, Janvier 40 %.

Considérant que les clubs n’ont à peu près rien vendu à ce jour.  Le manque à gagner pour les clubs de la Chaudière-Appalaches sera à la fin décembre de 60 % d’une année, soit 1 428 504 $, et le compteur tourne.

De plus pour ouvrir les sentiers rapidement en décembre sur les terres non agricoles, le manque d’entrées d’argent face aux droits de sentiers qui ne se vendent pas nécessite une aide spéciale de plusieurs dizaines de milliers de dollars pour démarrer la saison et leur permettre de commencer à vendre des droits de sentiers qui sont l’essentiel de leurs revenus.

Grand Salon de la motoneige et du quad 2022: venez nous rencontrer!

Valeur des faillites à anticiper d’ici la fin de l’hiver 2006 :  55 millions $

Tourisme Chaudière-Appalaches évalue à une soixantaine le nombre d’entreprises qui feront faillites d’ici le printemps si les sentiers n’ouvrent pas dans les prochains jours.  Ces faillites toucheront des clubs de motoneige et de quad, des concessionnaires (chez qui les ventes ne se font pas), des hôtels et motels (chez qui il y a déjà beaucoup d’annulations), des restaurants, des postes d’essence et des dépanneurs.

A cela s’ajoute la perte d’environ 500 à 600 emplois principalement dans les Appalaches, là où les emplois sont les plus précaires.  De plus ce triste scénario aura un impact répété face aux retombées touristiques associées à la pratique de ces activités pour les années à venir, on peut même s’attendre à un déclin prématuré de la pratique de la motoneige.  Tout ceci alors qu’on rêve de développement touristique et qu’on parle de tourisme durable, quel paradoxe.

Devant cette situation, Tourisme Chaudière-Appalaches a convoqué ses cinq cent cinquante membres à une assemblée extraordinaire qui aura lieu mardi le 20 décembre à 19h00 à leurs bureaux de Saint-Nicolas, où un point de presse sera donné.  RSVP a/s Denyse Crète 418-831-4411 poste 290.

Source :   
Richard Moreau
Directeur général
Tourisme Chaudière-Appalaches
[email protected] 
Tel. 418-831-4411 poste 220.
800 autoroute Jean-Lesage, Saint-Nicolas, Qué. G7A 1E3

Philippe Caron
Service aux membres
Tourisme Chaudière-Appalaches
[email protected]
Tel : 418-831-4411, poste 270

Auberge du Draveur - Motoneige