860 000 $ pour un pont à motoneiges

Liste des hôteliers

Nos gouvernements ne financent pas que le réseau routier public. Ils investissent aussi dans le réseau des sentiers de motoneiges.

 

La semaine dernière, Québec et Ottawa ont annoncé des subventions totalisant 858 319 $ au Club Nord- Neige Forestville pour l’aménagement d’une passerelle au-dessus de la rivière Betsiamites, sur la Côte-Nord.

 

 

La construction de cette passerelle, au coût total de 1,4 M$, évitera aux motoneigistes d’avoir à emprunter l’accotement du pont de la route 138 pour traverser la rivière.

 

 

 

 

Le communiqué du gouvernement soutient que ce nouveau lien «rétablira la continuité est-ouest du réseau de sentiers de VHR de la région de la Côte-Nord» et assurera la «sécurité des motoneigistes qui circulent sur le pont de la route 138».

Financement public

L’aide publique pour cette passerelle proviendra de trois fonds. Le gouvernement provincial versera 500 000 $ à partir des fonds du Programme de soutien à la mise en place de réseaux de sentiers de véhicules hors route et 90 000 $ du Fonds conjoncturel de développement, un fonds spécial utilisé pour financer des projets de développement régional.

La contribution du gouvernement du Canada, de son côté, s’élève à 268 319 $. Elle est accordée en vertu du programme Diversification des collectivités.

Retombées économiques

Comme c’est souvent le cas, les deux gouvernements ont justifié leurs investissements dans ce projet en soulignant les retombées économiques de la motoneige.

«Les retombées seront importantes pour la Haute-Côte-Nord. Cela mettra du pain sur la table de nos familles. On veut montrer à nos visiteurs notre qualité de vie», a déclaré le ministre québécois responsable de la Côte-Nord, Serge Simard, qui estime que ce projet contribuera à «des retombées économiques annuelles de 14 millions $».

Pour lire tout l’article…..

Le début de la saison de motoneige 2021-2022 approche rapidement !