À la découverte de l’Abitibi-Témiscamingue

Liste des hôteliers
Avant-propos
Bonjour chers lecteurs motoneigistes la saison passée j’ai eu la chance de faire une tournée motoneige en Abitibi-Témiscamingue . 
 
 
Je vous invite donc à me suivre au cours des prochaines semaines dans une série d’articles qui vous feront découvrir une région où se cachent des trésors de beautés hivernales. Ces articles vont sûrement vous donner l’eau à la bouche et, je l’espère, vous déciderez de planifier un voyage dans cette belle et grandiose région l’hiver prochain. 
 
Et voilà! Nous sommes en route pour la prochaine saison…
 
À la découverte de l’Abitibi-Témiscamingue
Au départ, l’itinéraire qui m’avait été présenté par la responsable du volet motoneige chez Tourisme Abitibi-Témiscamingue, Mme Nicole Gaulin était d’une durée de 5 jours.  Évidemment, je voulais prendre le temps de vraiment profiter de mes journées pour faire de la motoneige mais aussi avoir l’opportunité de jaser et d’échanger avec les touristes,  les bénévoles des clubs et les gens qui participent de près ou de loin au développement de la motoneige. 
 
 
À mon arrivée à l’Hôtel Confortel de Val d’Or, j’ai été accueilli par Mme Gaulin ainsi que par le représentant régional pour la fédération des clubs motoneigistes du Québec,  M. Nelson Laflamme .  Nous avons discuté sur ce que je souhaitais visiter pendant cette tournée et ajuster l’itinéraire selon la distance que nous désirions parcourir quotidiennement.  Un fait important que vous pourrez constater est que l’important n’était pas de rouler de grandes distances mais plutôt de prendre le temps de prendre des photos, de bien me documenter et aussi d’être en mesure de faire quelques visites touristiques de la région.
 
Lors de cette rencontre,  je me suis entretenu avec M. Laflamme qui sera notre guide lors de la première journée de la randonnée. Je me suis tout de suite senti entre de très bonnes mains, car cet homme connaît très bien sa région et, de plus, il m’a préparé toute un menu pour cette première journée de découverte.  Pour la durée de ce voyage, j’étais accompagné d’un photographe afin que de ma conjointe Joanne. 
 
La réunion terminée, nous avons passé à table. Le repas fût très agréable et s’est déroulé dans une atmosphère très relaxante. Après ce copieux repas, nous avons pris le chemin de nos chambres pour une bonne nuit de sommeil car se levait tôt le lendemain matin! 
 
Situation géographique
La ville de Val-d’Or est la porte d’entrée de l’Abitibi-Témiscamingue. Elle est située à environ 5 à 6 heures de Montréal.  Il est très facile de vous rendre sur place en voiture pour ensuite partir en motoneige de Val-d’Or puisque cette ville est la pierre angulaire de la région.  De part sa proximité,  elle offre plusieurs possibilités de destinations  aux motoneigistes. Un aspect important de la région de l’Abitibi Témiscamingue  est qu’elle est très bien situé d’un point de vue géographique puisqu’elle donne accès à d’autres régions via les sentiers de motoneige.
 
 
La région est bordée par le Saguenay-Lac St-Jean (via  Chibougamau), l’Outaouais (par le Parc La Vérendrye) et l’Ontario (par La Sarre, Rouyn-Noranda et par le secteur du Témiscamingue). Cette région permet de se planifier des excursions de 2 à 10 jours en motoneige sans passer par le même sentier.
 
Les sentiers
Pour ceux qui souhaitent  s’amuser dans cette région, ils auront accès à pas moins de 3,700 km de sentiers entretenus par 33 surfaceuses, qui, elles sont opérées par les bénévoles de 12 clubs de motoneigistes. Tous ces gens donnent beaucoup de leur temps pour rendre ce réseau de sentier agréable pour les visiteurs.  Au cours de ma visite,  je vais m’assurer de vous donner le plus d’infos possibles qui vous aideront sûrement à planifier votre aventure au pays de l’or blanc.  
 
 
Voilà qui met fin à la première partie de cette série d’article. La deuxième partie sera publiée au cours des prochains jours.
 

Les Motoneiges Géro