À quelques jours du début de nos premières sorties

À quelques jours du début de nos premières sorties

Depuis quelques jours, les météorologues nous préparent psychologiquement à la dégringolade du mercure. En effet, lorsque l’on regarde les prévisions pour les deux prochaines semaines, on constate que les températures seront plusieurs degrés sous les moyennes.


Cliquer ici pour voir l’album de photos…

Pour les motoneigistes les plus pressés, il s’agit du signal qu’ils attendaient et ils vont commencer à scruter les prévisions afin de savoir si des précipitations de neige sont attendues dans leurs petits coins de paradis.

Dans mon cas, c’est déjà débuté ! Depuis environ une dizaine de jours, j’observe les prévisions sur plusieurs sites de météo. Comme j’ai plusieurs terrains de jeux disponibles, je suis de près la progression des différents systèmes météo prévus.

Mon compte à rebours, selon la date prévue pour ma première randonnée, se termine le samedi 9 novembre et je dois dire que pour l’instant ça regarde bien !

Pour certains, rouler au début de novembre peut sembler difficile à croire, mais bon an, mal an, je réussis à trouver un endroit pour aller fouler mes premiers kilomètres de neige en motoneige avant le 10 novembre. 

Pratiquer la motoneige dans la neige !

Bien que j’adore rouler très tôt en saison, je ne le fais pas dans la garnotte, mais bel et bien dans la neige. En analysant les prévisions, je vois souvent des signaux qui m’indiquent qu’un bon fond existe déjà sous une couche de neige poudreuse par exemple. 

Pas question de rouler sur autre chose que de la neige… Donc, si on n’a pas un fond de neige suffisant, les motoneiges demeurent dans les remorques !

Rouler aux endroits permis

Le fait qu’on roule avant l’ouverture sur le tracé d’un sentier ne signifie pas qu’on a le droit de le faire… Même si on a notre droit d’accès. En effet, les sentiers passent sur des terrains privés, des terres agricoles, dans des zones municipales et des terres publiques. Il faut donc s’assurer qu’il est permis de rouler aux endroits où l’on désire circuler avant de s’y rendre en motoneige (ou même en voiture). Vous pourriez vous exposer à des amendes ou encore mettre en péril les droits de passage accordés aux clubs.

Comment provoquer la fermeture d’un sentier de motoneige en une étape

Les territoires des ZECS sont souvent de bons endroits pour débuter ou terminer votre saison, mais il faut être certain de valider et le cas échéant vous enregistrer au préalable.


Toute bonne chose a une fin… C’est le temps de rentrer.

En terminant…

Bref, lorsqu’on désire débuter notre saison plus tôt, il est important de se préparer afin de ne pas avoir de surprise. On ne doit pas faire de compromis sur la sécurité, le respect des propriétés, etc. 

Bonne saison à tous !

Auberge du Draveur - Motoneige