Action concertée entre les clubs de motoneigistes et les unions de producteurs agricoles (UPA)

ACTION CONCERTÉE ENTRE LES CLUBS DE MOTONEIGISTES ET LES UNIONS DE PRODUCTEURS AGRICOLES (UPA) DE LA GASPÉSIE-ÎLES-DE-LA-MADELEINE ET DUBAS ST-LAURENT : RESPECT – POUR UNE COHABITATION DURABLE

 Dans la foulée des actions menées par la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ), dont leur participation à la campagne Respect—Pour une cohabitation durable, l’Association des clubs de motoneigistes de la Gaspésie-îles-de-la- Madeleine s’est mobilisée, de concert avec l’Union des producteurs agricoles de la Gaspésie et celle du Bas-St-Laurent, pour poser une action allant dans le même sens que la FCMQ.

Concrètement, des panneaux de la campagne de sensibilisation Respect—Pour une cohabitation durable seront installés dans les prochaines semaines dans les sentiers de la région, et particulièrement là où il y a risque de perte de droits de passage. Rappelons que cette campagne est née d’un plan d’action de la table multi sectorielle initiée par la MRC de Maria-Chapdelaine dans le but de favoriser une meilleure cohabitation entre les véhicules hors route et  les autres utilisateurs du territoire.

Par ce geste concret, les responsables de clubs visent à sensibiliser les motoneigistes sur l’importance d’adopter des pratiques respectueuses et de saisir les impacts négatifs crées lorsqu’ils sortent des sentiers balisés. En plus d’occasionner des pertes de droits de passage, le non-respect des terres privées engendre du temps énorme aux bénévoles et des frais additionnels pour changer les emplacements de sentiers (lorsque cela est possible). Somme toute, cette réalité met en péril la pérennité de l’ensemble du réseau de sentiers de la région de la Gaspésie-îles-de-la-Madeleine. Or, il est primordial de cesser le vagabondage en dehors des sentiers balisés faute de quoi ce réseau risque de perdre ses acquis et par le fait même, pénalisera la région et les adeptes de ce loisir d’hiver préféré.

Au fil des années, mentionnons que de nombreux efforts sont déployés par une équipe restreinte de bénévoles pour assurer des sentiers de qualité et sécuritaires aux milliers de motoneigistes qui désirent emprunter un réseau de 3 300 kilomètres interconnectés àtravers la région de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. Sans oublier que pour celle-ci la pratique de la motoneige est génératrice de retombées annuelles touristiques internationales et économiques, et ce, tant en valeur et en contribution, qu’en dynamisation des milieux.

La première « vraie » tempête de neige est à nos portes !

À propos de l’Association

 L’Association des clubs de motoneigistes de la Gaspésie-îles-de-la-Madeleine regroupe 18 clubs dans l’objectif de promouvoir la pratique de la motoneige auprès des différentes instances concernées, y compris la population en général. Elle vise à favoriser les activités touristiques par le loisir de la motoneige.

Auberge du Draveur - Motoneige