Arctic Cat ZR 8000 Sno Pro 137” : Analyse pré-randonnée

Arctic Cat ZR 8000 Sno Pro 137” : Analyse pré-randonnée

Arctic Cat ZR 8000 Sno Pro 137” : Analyse pré-randonnée

Arctic Cat ZR 8000 Sno Pro 137” : Analyse pré-randonnée

Chez Arctic Cat, le nom ZR est bien connu. Elle constitue, depuis la saison 2014, la famille de motoneiges conçue pour la conduite en sentiers. Jusqu’à 2017, parmi les 8 motorisations (incluant celle de la ZR 120) on comptait les ZR 8000 qui étaient équipés du moteur Suzuki de 800cc. Or, tel qu’annoncé lors du pré-lancement de sa gamme à la fin du mois de janvier dernier (Lire…), Arctic Cat a introduit le successeur de cet engin vieillissant avec le moteur 800 C-TEC2.

Avec une puissance maximale d’environ 160 HP, ce moteur offre des performances similaires au Suzuki à haut régime. Cependant, en moyen et bas régime, le couple (torque) est de 18 % à 36 % plus élevé. De plus, le moteur est plus efficace d’où une consommation d’essence significativement réduite. Finalement, une meilleure gestion de la lubrification permet une réduction de la consommation d’huile pouvant atteindre jusqu’à 30 % à bas régime.

Lors du pré-lancement, le fabricant avait introduit la « nouvelle » ZR 8000 Sno Pro 2018. Ce modèle avait attiré notre attention et c’est la raison pour laquelle notre équipe en fera l’essai tout au long de la saison. Voici donc mon analyse pré-randonnée de ce modèle.

Moteur

Bien entendu, comme vous pouvez vous en attendre, nos essais mettront à l’épreuve les performances, le comportement et la consommation du tout nouveau moteur. Comme le gain au niveau du temps de réponse et du torque touche principalement le bas et moyen régime, il nous sera facile de constater si ce moteur est à la hauteur de nos attentes. En effet, en sentiers c’est dans cette gamme de puissance qu’on se retrouve la majorité du temps. Nous observerons donc les accélérations et les reprises à la sortie des virages.

La consommation d’essence et d’huile sera aussi scrutée de près. Nous nous attendons à une baisse de consommation d’huile ainsi qu’à une hausse de l’autonomie entre deux pleins d’essence.

La gamme Arctic Cat Blast 2023

Le niveau de son et de vibration sera également des éléments sur lesquels nous nous attarderons. Des vibrations excessives ou un niveau sonore anormal peuvent avoir un effet négatif sur l’expérience de conduire particulièrement sur de longs trajets.

De plus, la facilité des démarrages par temps très froid ou lorsque le moteur est chaud sera notée. Lors des démarrages à froid, nous observerons aussi si la consommation d’huile semble moins élevée que pour une motoneige équipée du moteur Suzuki. Les émanations de fumée seront un bon indicateur.

Embrayages

Arctic Cat ZR 8000 Sno Pro 137” : Analyse pré-randonnée

Au cours de la dernière saison, j’ai eu le plaisir de faire l’essai d’un ZR 9000 Thundercat (Lire…). J’avais alors eu l’occasion de me familiariser avec l’essence de poulies Team Rapid Response II (Motrice) et Rapid Reaction Boss (Menée). C’est avec grand plaisir que je vais pouvoir tester les poulies avec le nouveau 800 C-TEC2. Je m’attends à des embrayages doux et sans perte de puissance, aussi à ne pas voir une usure prématurée au niveau de la courroie.

Conduite

Lors de nos essais lors du Snow Shoot au mois de mars dernier, la conduite de la ZR 8000 Sno Pro, comme celle de toutes les ZR essayées d’ailleurs, avait grandement surpris notre équipe. Les attentes sont élevées de ce côté puisqu’on doit s’attendre à une précision de la conduite et une facilité à négocier les enchaînements de virages successifs.

Nous nous attarderons également au travail des skis ProCross de 6 pouces équipés de lisses au carbure à double quille profonde. Il sera intéressant de voir si la motoneige a tendance à louvoyer à bas, moyen et haut régime et lors de décélération brusque.

Arctic Cat ZR 8000 Sno Pro 137” : Analyse pré-randonnée

Suspension

À l’avant, la ZR 8000 est équipée d’une suspension Arctic Race avec amortisseur Fox Zero RC offrant 25,4 cm (10 pouces) de débattement. À l’arrière, il y a la suspension Slide-Action et des amortisseurs Arctic cat à piston flottant interne. Le débattement à l’arrière est de 34,3 cm (13,5 pouces).

Essai de la ZR 9000 Thundercat de Arctic Cat EPS et ATAC

Après avoir essayé la combinaison Slide-Action et Arctic Race, il devrait y avoir un très bon confort dans la majorité des conditions qu’on peut rencontrer en sentiers au Québec. Lorsque les conditions le permettront, nous aimerions pouvoir tester cette motoneige dans des parcours plus accidentés afin de voir jusqu’où cette suspension peut aller tout en demeurant efficace.

Traction

Étant d’abord et avant tout une motoneige pure de sentier, Arctic Cat a équipé tous les ZR 8000 de chenille RipSaw pour les modèles de 129 po et la Ripsaw II pour les modèles de 137 pouces. Bien que ces chenilles soient reconnues dans le marché depuis de nombreuses années, je trouve qu’elles manquent un peu de traction dans la neige démêlée. J’aime bien les chenilles Cobra avec talon de 1,6 pouce qui offrent selon moi un meilleur compromis dans les conditions que je rencontre habituellement.

Cela dit, il sera intéressant de voir si je dénote un manque de traction significatif qui pourrait résulter dans une baisse de performance lors des accélérations. On pourrait même voir une hausse de la consommation d’essence pour un trajet en particulier.

Arctic Cat ZR 8000 Sno Pro 137” : Analyse pré-randonnée

Console

Depuis l’introduction du plus luxueux ensemble de cadrans chez Arctic Cat (lors de l’introduction de la famille des 7000 en 2014), j’ai eu l’occasion d’en faire l’essai sur de nombreux modèles.

J’apprécie particulièrement ceux-ci puisqu’ils offrent une bonne visibilité et une bonne variété d’informations, dont deux compteurs journaliers et une horloge. Une autre particularité est qu’on peut configurer l’affichage de l’information selon nos préférences.

Je ne m’attends pas à de grandes surprises de ce côté, mais je demeure heureux de pouvoir compter sur cet ensemble de cadrans au cours de cet essai.

Arctic Cat ZR 8000 Sno Pro 137” : Analyse pré-randonnée

Le style et les panneaux de côté

Lorsqu’Arctic Cat a introduit son nouveau moteur 9000 turbocompressé (dans le cadre de son entente d’approvisionnement avec Yamaha), il a aussi présenté un nouvel ensemble de panneaux latéraux et un nouveau capot. Présentant de nouvelles lignes, l’allure des motoneiges équipées de cette nouvelle génération de panneaux est vraiment très réussie.

Essai de la Renegade X-RS 900 ACE R Turbo 2022

Autre particularité de cet ensemble de panneaux/capot, est qu’il est maintenant possible de les retirer sans outils en quelques secondes. Ceci facilite l’accès aux composantes du moteur, aux poulies, mais aussi au réservoir à l’huile.

On enlève rarement les panneaux pour le plaisir… Ainsi, espérons que la seule raison pour le faire au cours de la saison sera afin de remplir 2le réservoir à huile.

Et maintenant?

Comme vous pouvez le constater, je désire faire un essai très complet de la ZR 8000 Sno Pro 137 2018. J’ai très hâte de pouvoir partir à l’aventure au guidon de cette belle motoneige.

Merci au fabricant Arctic Cat pour rendre possible cet essai ainsi qu’au concessionnaire Garage JM Villeneuve d’Amqui qui assure l’entretien de cette motoneige.

Arctic Cat ZR 8000 Sno Pro 137” : Analyse pré-randonnée

Les Motoneiges Géro