Attention aux pièges !

Liste des hôteliers
Plusieurs amateurs de motoneige vont être tentés de se lancer de nouveau dans les sentiers à la suite de la tempête qui a laissé plusieurs centimètres de neige sur le Québec depuis hier. Il ne faut surtout pas croire que les conditions idéales sont revenues, bien au contraire.

«Plusieurs amateurs vont croire qu’ils peuvent recirculer dans les sentiers en toute sécurité sauf que, dans les faits, malgré cette chute de neige importante, la situation n’a pas changé, a expliqué Michel Brault, de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec. Déjà plusieurs clubs ont cessé leurs activités. Même s’il y a eu cette tempête, ils ne rouvriront pas leurs sentiers. De plus, plusieurs pièges peuvent être cachés par cette neige. Bien des cours d’eau ont complètement dégelé.
 

«À plusieurs endroits, des agriculteurs ont remis en place leurs clôtures puisque la saison est terminée. Également, dans les érablières que plusieurs sentiers traversent, on a débuté l’installation des tubes pour recueillir l’eau d’érable. Tous ces dangers guettent les téméraires qui seraient tentés de se lancer sans réfléchir dans les sentiers parce qu’ils se fient à la neige qui est tombée.»

La neige est un allié très utile pour les motoneigistes, mais elle peut aussi devenir un danger parce qu’elle cache les obstacles qui peuvent faire la différence entre une randonnée agréable et une situation entraînant des blessures et même plus.

En queue de poisson

Il est vrai qu’après avoir connu un départ canon, l’actuelle saison de motoneige risque de passer à l’histoire comme une de celles qui se sont terminées de façon très abrupte, en queue de poisson comme le dit l’expression populaire.
 

En décembre dernier, lorsque les motoneigistes se sont lancés à l’assaut des sentiers alors que l’on enregistrait des conditions exceptionnelles, jamais ils n’auraient cru qu’en ce 20 mars, la majorité des sentiers du Québec seraient fermés ou sur le point de l’être.

Présentement, hormis certains coins du Québec qui sont vraiment privilégiés, dans la majorité des cas, les sentiers offrent des conditions acceptables ou passables. Plusieurs clubs ont aussi mis fin à leurs activités. Avant de partir en randonnée, il serait préférable de bien vérifier auprès de votre club localement. Dans les faits, les portions de sentiers qui demeurent ouverts vont vous permettre de tourner en rond dans un secteur donné. Oubliez les connexions entre régions.

Saison difficile pour certains

Si, au départ, tout le monde se retrouvait sur le même pied avec tous les sentiers ouverts à la grandeur du Québec, rapidement, avec l’hiver en dents de scie que nous avons connu en matière de météo, les choses se sont compliquées pour plusieurs.
 

«Si on regarde froidement ce qui s’est produit cet hiver, on peut dire que les régions situées au nord du Saint-Laurent ont connu une bonne saison, alors que celles au sud, ce fut une mauvaise, même très mauvaise, saison dans certains cas, a expliqué Brault. Il suffit de penser au Bas-Saint-Laurent, qui a connu une de ses pires saisons en raison du manque de neige, ce qui a influencé la saison en Gaspésie puisque la porte d’entrée de la région ne fonctionnait pas. La météo, les réchauffements fréquents et les périodes sans froid intense ont fait en sorte que jamais les clubs n’ont pu entretenir de façon continue leurs sentiers. Honnêtement, ce n’est vraiment pas ce à quoi on s’attendait en début de saison.»

Fêtez avec motoneiges.ca

Afin de souligner de façon particulière la fin de l’actuelle saison de motoneige, les dirigeants du magazine web Motoneiges.CA ont décidé de faire revivre un événement qui faisait la joie des amateurs, il y a plus de 25 ans, avec leur Festival Ciel et Neige 2.0, qui se déroulera sur les monts Valin, les 29 et 30 mars. Ils ont décidé de s’associer avec les gens de l’Auberge du kilomètre 31. Durant ces deux journées, il y aura différents événements comme des essais de motoneige Arctic Cat de même que des essais de motoneiges BRP équipées du nouveau 900 ACE. Il y aura aussi la présentation de la gamme des modèles 2014 de tous les constructeurs à la suite du dernier Snow Shoot.

Un Salon à ciel ouvert

Durant tout l’événement, il y aura aussi un Salon à ciel ouvert avec différents stands pour informer les motoneigistes sur différents produits lorsqu’ils seront sur le site principal de l’événement, sur le terrain de l’auberge. Pour aider à la tenue de ce rendez-vous très spécial, la compagnie Kimpex a accepté de faire tirer parmi les participants un bon d’achat de 1000 $ de vêtements CKX. Les profits de la vente des billets seront remis au club Caribou-Conscrits, qui fera l’entretien de ses sentiers spécialement pour cette fin de semaine. Pour renseignements : www.motoneiges.ca