Au pays de Maria Chapdelaine

Liste des hôteliers
Parmi toutes les destinations motoneige qui existent au Québec, le nord du Lac-Saint-Jean demeure un endroit encore peu fréquenté par la majorité des motoneigistes.

On serait porté à croire qu’il existe une frontière à franchir lorsqu’on se retrouve à Alma. Les motoneigistes sont habitués de se rendre dans cette ville très populaire, qui devient souvent leur destination finale lorsqu’ils font le tour du lac. Pourtant, en poussant vers le nord en direction de Dolbeau-Mistassini, vous seriez surpris de ce que vous y trouverez.
 

Véritable paradis

C’est un véritable paradis de la motoneige avec plus de 400 kilomètres de sentiers qui sillonnent cet immense terrain de jeu de plus de 35 500 km2. Sur le nombre de kilomètres accessibles, 225 sont fédérés et apparaissent sur la carte officielle de la Fédérations des clubs de motoneigistes du Québec.

En plus, les clubs entretiennent de nombreux sentiers entre les villages et les relais du territoire. Dans ce cas précis, le territoire en compte cinq, dont certains peuvent offrir le gîte et le couvert et même des forfaits multiactivités. Cette région est véritablement un paradis pour les amateurs de nature qui pourront y vivre de nombreuses aventures en motoneige ou durant les autres saisons.

Pour l’avenir, les dirigeants de la Municipalité régionale de comté projettent le développement d’un sentier nordique pour quads et motoneiges de 250 km, comprenant trois passerelles et un accès supplémentaire de plus de 200 km qui donnera un accès au lac au Foin. Un autre projet d’une boucle de 250 km reliant les Monts-Valin à Chibougamau est aussi sur la table.

Les conditions actuelles

Pendant qu’un peu partout ailleurs au Québec, les conditions se détériorent, dans cette partie du Québec, il est toujours possible d’y rouler dans de beaux sentiers. Pour y avoir accès toutefois, honnêtement, il faudra utiliser la remorque la plupart du temps. Avec les changements climatiques que nous vivons depuis quelques années, il faut comprendre que les sentiers les plus au nord ou encore en pleine montagne deviendront de plus en plus populaires.

Si on jette un coup d’œil sur le reste du Québec, on peut constater que dans plusieurs régions, les conditions se détériorent rapidement. Déjà, l’Estrie et la Montégérie ont annoncé la fermeture de la saison. Pour les Monts-Valins, seuls les sentiers des montagnes sont entretenus présentement. Le sud de la Gaspésie est fermé et l’accès via le Bas-Saint-Laurent est difficile.
 

Pour l’instant, la région de Chaudière-Appalaches est fermée, si on se fie aux conditions de sentiers affichées sur le site internet. Par contre, dans Lanaudière, tout va très bien, tout comme en Abitibi.
 
La meilleure chose à faire, c’est de vous renseigner auprès de votre club de motoneigistes ou encore auprès des commerçants qui offrent des services dans la région que vous désirez visiter. Vérifiez bien avant de partir en randonnée.
Le Programme Ski-Doo P.A.S.S. finance plus de 500 000 $ de projets