Autre tentative du CN contre les motoneigistes

Liste des hôteliers
Le CN tentera à nouveau d’empêcher les motoneigistes ainsi que les quadristes de circuler sur ses emprises ferroviaires dans le secteur de Saint-Prosper l’hiver prochain. Cette fois, la compagnie prévient tout le monde qu’elle poursuivra les contrevenants en se basant sur la Loi sur la sécurité ferroviaire.

Une lettre en ce sens a été acheminée à la MRC des Chenaux dans laquelle Éric Harvey du CN rappelle que dès le 12 janvier 2009, la compagne ferroviaire avait avisé la MRC de sa politique de ne pas permettre aux clubs de motoneige d’utiliser les emprises ferroviaires.

Toutefois, comme la saison était déjà bien avancée, elle avait toléré l’utilisation du sentier balisé. Elle avait toutefois pris soin d’aviser la MRC que le club de motoneige devrait à la fin de la saison se trouver un autre trajet à l’extérieur de l’emprise du CN.

Or, malgré cet avis, le CN fut alerté par un citoyen à l’effet que les motoneigistes circulaient toujours sur le terrain privé du CN pendant l’hiver 2009-2010.

«Nous désirons réitérer la position qui a été communiquée à la municipalité de Saint-Prosper et à la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec, soit que la politique du CN ne permet pas aux clubs de motoneige d’utiliser les emprises ferroviaires et que le CN n’a jamais autorisé le passage de motoneiges sur le lot 612», écrit M. Harvey.

La compagnie rappelle que les emprises ferroviaires sont des endroits dangereux et que des sommes importantes ont été investies par le CN à chaque année pour sensibiliser le public, surtout les motoneigistes et les quadristes, aux dangers d’emprunter une emprise ferroviaire et ce même si elle semble inactive, car le trafic peut reprendre à tout moment.

Le CN demande donc à la MRC des Chenaux de ne pas appuyer le club de motoneige dans son usage de l’emprise ferroviaire et de trouver un autre trajet pour l’hiver 2010-2011.

 
Conditions de sentier de motoneige du 12 mars 2021 (Midi)