Bienvenue – Nouveau président

Bienvenue – Nouveau président

Bienvenue – Nouveau président

Bienvenue – Nouveau président Motoneige

En tant que nouveau président de la Fédération des clubs de motoneige du Nouveau-Brunswick (FCMNB), je veux me présenter à tous les motoneigistes du Nouveau-Brunswick et à nos invités de l'extérieur de la province. Je veux également faire état de mes objectifs de base durant la période que j'aurai en tant que président. C'est ma vision que ces objectifs, lorsqu'améliorés et excédés, vont mieux servir les bénévoles des clubs et les multiples partenaires  de la FCMNB dans une relation mieux équilibrée que nous avons présentement.

Je fais de la motoneige depuis maintenant 43 hivers. J'ai fait de la motoneige dans toutes les (8) zones de la FCMNB et me suis promené considérablement dans mes zones de base, soit les Zones #4 et #7. Woodstock, N.-B., a été mon lieu de résidence durant toute ma vie. Je me suis personnellement porté volontaire auprès de plusieurs organismes et autres projets, mais le bénévolat pour la motoneige a fait partie de ma vie depuis maintenant plus de 2 décennies. Mon club de motoneige local – Woodstock Trailmakers Inc. Club #23 – est là où j'ai commencé ce parcours. J'ai commencé avec les Trailmakers aux environs de 2000-2001 et j'ai servi comme leur président pendant 2 mandats, soit de 8-9 saisons.

À l'échelle provinciale, auprès de la FCMNB, j'ai servi en tant que directeur de la Zone 4 durant quatre saisons, servi en tant que trésorier pendant 2 saisons, et en tant que vice-président en 2018, et j'ai reçu l'appui du Bureau de direction lors de la l'Assemblée générale annuelle de la FCMNB en mai 2018 pour devenir le quatorzième président bénévole de la FCMNB depuis 1982. En tant que président, j'ai partagé avec les directeurs et le personnel ce que je crois que sont les trois secteurs sur lesquels il nous faut concentrer pour aller de l'avant.

Action concertée entre les clubs de motoneigistes et les unions de producteurs agricoles (UPA)

Bienvenue – Nouveau président Motoneige

Notre premier objectif devrait être de créer et de trouver les ressources pour améliorer l'Appui à nos bénévoles.                 

Sans les bénévoles de nos clubs, personne au Nouveau-Brunswick n'aurait un sentier de motoneige. Juste durant la dernière saison – 2018 – les bénévoles qui opèrent les 75 surfaceuses des clubs ont consacré 33 553 heures. Il s'agit d'un niveau historique, mais il devient plus commun pour nous (les clubs) d'excéder 30 000 heures ou plus de surfaçage à chaque hiver. Ces heures, bien qu'élevées, ne représentent pas toutes les heures nécessaires pour créer un sentier de motoneige. Nos bénévoles ne sont pas tous bien reconnus par certains fonctionnaires du Tourisme, parfois par les détenteurs de permis et pas assez souvent par tous les niveaux de gouvernement. Il nous faut améliorer cet aspect de base avec et pour l'ensemble de l'industrie.

Notre deuxième objectif devrait être d'améliorer et d'instaurer dans tous les ministères plus de Respect de la part du gouvernement.

Le Respect du gouvernement, comme tout le respect dans la vie, doit être mérité. La FCMNB a un excellent dossier dans l'ensemble du partenariat avec le gouvernement du Nouveau-Brunswick (GNB), ainsi qu'avec le gouvernement du Canada, mais il existe un enjeu sous-jacent qui permet à plusieurs fonctionnaires de nous ignorer quand ils le veulent. Aucun ministère unique n'est responsable pour les sentiers, y compris les sentiers de motoneige. Cette lacune dans la législation crée un sentiment de « pas ma responsabilité » qui permet aux ministères, desquels nous avons besoin de permission et de partenariats, d'ignorer ces relations.

Dans l'ensemble, le Ministère du Tourisme du Nouveau-Brunswick a été notre champion depuis 25 ans, mais même là des silos existent — n'écoutant pas trop souvent nos requêtes et nos recommandations. D'autres ministères du GNB qui ont un impact sur le résultat ultime de tous les sentiers n'ont pas de mandat direct d'écouter nos recommandations ; encore moins d'agir sur nos solutions. Il nous faut établir ces relations, renforcer les partenariats existants et même légiférer les responsabilités de nombreux ministères dans l'ensemble du gouvernement.

Essai de la Ski-Doo Summit Edge 2022

Notre troisième objectif devrait être de renforcer et consolider notre Lien avec le Tourisme.

Le Tourisme ou le tourisme de la motoneige a joué un très grand rôle dans la réussite de la Fédération depuis le début des années 1990. Nous avons vu les bienfaits futurs, tout comme les différents gouvernements. Cependant, il existe un déséquilibre. Ça commence par le peu de compréhension et/ou de reconnaissance que les labeurs créant les retombées économiques du tourisme sont essentiellement données gratuitement — par les bénévoles des clubs. Il faut commencer à  mesurer et incorporer les valeurs des contributions des bénévoles comme étant notre contribution financière. Et lorsque les contributions des bénévoles sont mesurées et incorporées dans la prise de décisions, nous pouvons améliorer la relation avec le tourisme. Le marketing (du tourisme de la motoneige), sans des changements structuraux dans le dossier de la gouvernance des sentiers, ne produira pas les résultats que nous voulons tous atteindre.

En terminant, nous appuyons la nouvelle Stratégie de croissance du tourisme du GNB et l'encore plus récent Plan d'action sur les sentiers (PAS). Malheureusement, le PAS fut complété sans que plusieurs de nos objectifs fassent partie de l'objectif du GNB. La participation des 3 principales communautés de sentiers fut absente lorsque le PAS fut mis au point. Dans l'ensemblre, le gouvernement a créé un plan pour nous, mais sans nous. Alors, dorénavant, nous allons lutter pour une plus grande reconnaissance quantitative des contributions des bénévoles, ainsi que faire un plus grand effort pour instaurer le respect du gouvernment envers ce que les bénévoles contribuent et chercher à acquérir une position qui donne à la FCMNB plus d'influence et d'avis dans toutes les décisions sur le tourisme de la motoneige.

Bien à vous,

Scott Ralston, Président de la FCMNB, « Un organisme bénévole »

Grand Salon Motoneige Quad 2022