Bilan de saison : Arctic Cat Norseman 6000 ES 2018

Bilan de saison : Arctic Cat Norseman 6000 ES 2018

Bilan de saison : Arctic Cat Norseman 6000 ES 2018

La saison de motoneige 2017-2018 a été magnifique, une quantité de neige abondante, des températures propices et surtout grâce à l’essai de l’Arctic Cat Norseman 6000 ES 2018! Je tiens à vous livrer mes commentaires sur cette motoneige qui m’a procuré une « montagne » de souvenirs mémorables.

Bilan de saison : Arctic Cat Norseman 6000 ES 2018 motoneige

Lors de ce bilan, vous retrouverez une revue générale des éléments mécaniques, les équipements de série, mes différentes observations quant à ses capacités, les points forts, la consommation d’essence/huile et bien plus. Ne tardons plus et suivez-moi dans mon analyse finale de l’Arctic Cat Norseman 6000 ES, une motoneige ultra polyvalente et qui vous comblera à coup sûr!

Bilan de saison : Arctic Cat Norseman 6000 ES 2018 motoneige

Éléments mécaniques 

La Norseman 6000 vous propose la mécanique 2 temps CTEC2 de 599cc à injection de carburant en 2 phases. Ce moteur livre une bonne puissance chiffrée à 125 chevaux-vapeur tout en fournissant une consommation d’essence et d’huile convenable grâce à sa conception moderne. Ayant testé la motoneige dans plusieurs situations (sentier, utilitaire et hors-piste), je peux vous confirmer que le moteur offre ce qu’il vous faut pour accomplir aisément les tâches que vous lui imposerez. Les accélérations sont vives et les reprises sont suffisamment puissantes pour vous arracher un sourire chaque fois que vous allez actionner la poignée des gaz.

Du côté de l’embrayage, Arctic Cat a installé l’ensemble d’entrainement Arctic Drive avec les poulies TEAM Rapid Response. Cet assemblage livre une efficacité prouvée, une fiabilité démontrée ainsi qu’une douceur de fonctionnement digne de mention. Lors des sorties en sentiers, le moteur jumelé à l’embrayage fournit des prestations très intéressantes et plus que suffisantes pour rouler à la vitesse tolérée. Pour travailler et effectuer de lourdes tâches, les poulies transfèrent efficacement le couple du moteur pour tirer facilement tout ce qui vous passe par la tête. Finalement, dans une situation hors-piste, la mécanique répond à l’appel et vous permet de franchir des endroits inexplorés sans inquiétude.

Bilan de saison : Arctic Cat Norseman 6000 ES 2018 motoneige

La suspension arrière possède une zone articulée et verrouillable

Afin de bien transmettre cette puissance à la neige, une chenille Cobra de 154 po x 15 po et 1.6 po de crampons est utilisée. Cette chenille procure beaucoup de mordant pour le côté utilitaire de la Norseman. Cependant, elle n’est pas trop agressive (hauteur de crampons) et vous permet d’avoir une combinaison gagnante en sentier en même temps. Pour contribuer aux habiletés en sentier, le fabricant a misé sur une suspension arrière XTRA-ACTION avec un système articulé qui permet de déplacer les derniers pouces du train de la chenille de haut en bas. Avec cette fonctionnalité, vous obtenez un confort accru lorsque vous faites face à des conditions de sentiers accidentés. En prime, la partie articulée vous offre plus de facilité à reculer puisque le derrière de la motoneige cherche à se soulever plutôt qu’à s’enfoncer (si l’on compare avec un système conventionnel). Dernier aspect intéressant de la suspension arrière, un plongeur vous donne la possibilité de verrouiller le train de la chenille ce qui procure une conduite plus rigide et plus adaptée en situation hors-piste ou pour travailler, délivrant tout le mordant disponible de la chenille.

Bilan de saison : Arctic Cat Norseman 6000 ES 2018 motoneige

La suspension avant Arctic Race fait un excellent travail en sentier.

À l’avant du véhicule, on retrouve la suspension ARCTIC RACE à double bras triangulé équipé avec des amortisseurs à gaz ajustables au niveau du ressort. Ces amortisseurs proposent des performances très appréciables et parfaitement adaptées avec les capacités de la Norseman 6000. La géométrie et la robustesse de la suspension avant vous donneront toute la confiance dont vous avez besoin pour affronter les virages sans inquiétude.

Bilan de saison : Arctic Cat Norseman 6000 ES 2018 motoneige

Aux commandes de la Norseman, on se sent très confortable et le siège joue un rôle principal.

Équipements de série

L’Arctic Cat Norseman 6000 ES vient avec plusieurs équipements de série et des caractéristiques qui sont vraiment géniales. Lorsqu’on prend place aux commandes, le confort du siège impressionne. Les dimensions sont vraiment bien calculées pour permettre autant d’être assis que pour se lever afin d’effectuer des manœuvres plus ardues en condition de neige abondante. D’ailleurs, certaines photos témoignent de cette facilité à piloter la Norseman en mode hors-piste sans trop d’effort. L’autre élément qui saute aux yeux en prenant place derrière le guidon, c’est le pare-brise mi-haut de 14 po qui fournit une très bonne protection au vent en toutes circonstances. Ensuite, le compteur numérique est relativement petit, mais il donne très efficacement toutes les informations et maitriser son fonctionnement est vraiment un jeu d’enfant.

Bien sûr, cette motoneige offre des chauffe-mains et un chauffe-pouce standard. Cependant, c’est seulement 2 intensités qui sont offertes et on aimerait en avoir plus… C’est d’ailleurs ce que le fabricant offrira sur les modèles 2019 en ayant revu les commandes au guidon. Un autre équipement de série fort appréciable sur la Norseman est le démarreur électrique qui fournit un départ facile et rapide du moteur sans le moindre effort.

Avec la Norseman 6000ES, vous en avez vraiment pour votre argent, car il y a encore d’autres éléments de série fort intéressants. Une prise 12 volts, un sac de tunnel, un pare-chocs avant, un attelage à pivot et une partie bagage à l’arrière sur le tunnel. Avec tous ces équipements de série, vous obtenez une motoneige compétente et prête à l’aventure.

Bilan de saison : Arctic Cat Norseman 6000 ES 2018 motoneige

La Norseman 6000 est d’une aide précieuse à la cabane à sucre.

Son côté utilitaire

Selon le fabricant, la première vocation de la Norseman est d’être une motoneige utilitaire. Ainsi, je l’ai mise à rude épreuve dans des situations d’utilitaire comme tirer un traîneau avec du bois, gratter des sentiers privés et aider aux tâches à la cabane à sucre. Ses aptitudes d’utilitaire n’ont rien à envier à d’autres modèles puisqu’elle propose des capacités impressionnantes à accomplir les travaux avec une aisance notable. La puissance du moteur offre beaucoup de souplesse et l’embrayage s’engage tout en douceur. Les accélérations avec une charge à l’arrière sont faciles, la stabilité est formidable et la maniabilité reste très bonne. La Norseman 6000 est véritablement une bonne motoneige utilitaire qui ne reculera devant rien.

Bilan de saison : Arctic Cat Norseman 6000 ES 2018 motoneige

L’ajout d’un dossier et de valises latérales nous ont permis d’apprécier encore plus la Norseman 6000 en sentier.

Essai en sentier

Pour les essais en sentier, j’ai effectué plusieurs sorties en solo, en groupe et également avec une passagère. Le but était d’avoir une vision globale des comportements possibles de la Norseman. La première chose que j’ai notée en sentier est sa facilité de conduite qui surprend puisqu’elle possède un certain gabarit et les skis sont assez « imposants ». Malgré tout, la maniabilité en sentier est excellente. Ensuite, je me suis attardé à la puissance et l’efficacité de la motorisation. Encore une fois, je n’ai rien à redire puisque le cœur de cette motoneige est parfaitement adapté à la vocation polyvalente de la machine. La mécanique offre de très bonnes accélérations, des reprises puissantes en sortie de virage et une vitesse de croisière facile à maintenir. À noter au passage, la douceur de l’embrayage est vraiment excellente et cela nous fait presque oublier la présence de la courroie d’entrainement. Un aspect que je voulais absolument tester est la présence d’un passager. Ainsi, quand on ajoute un passager, le comportement demeure sain et intuitif. Cependant, on aimerait plus de rigidité du côté de la suspension arrière dans cette situation.

Bilan de saison : Arctic Cat Norseman 6000 ES 2018 motoneige

L’Arctic Cat Norseman 6000 est maniable en dehors des sentiers battus… La poudreuse ne l’arrêtera certainement pas!

En mode hors-piste

Mon « péché mignon » en motoneige est certainement de partir dans d’immenses endroits inexplorés où il y a une quantité abondante de neige. Ainsi, je suis totalement à mon aise et j’adore exploiter le maximum des machines en jouant dans la poudreuse. La Norseman a eu droit à un tel traitement et elle se débrouille très bien, même mieux que mes attentes. Certes, la chenille de 154 po x 15po et de 1,6 po de profil y est pour beaucoup. Également, le moteur CTEC2 de 599cc et de 125 chevaux offre de bonnes performances pour dévorer la neige. Combiné avec un excellent embrayage et une maniabilité surprenante, la Norseman flotte littéralement sur la neige pour vous procurer cette agréable sensation de planer. Vous avez tout le nécessaire pour une merveilleuse escapade en dehors des sentiers.  

Afin de bien résumer l’Arctic Cat Norseman 6000ES en situation de conduite en sentier ou en mode travail ou encore dans la neige abondante, je dirais que sa maniabilité ainsi que ses capacités sont impressionnantes dans toutes les circonstances et on arrive au point où l’on se demande si ce n’est pas trop facile de la piloter. Je lève mon chapeau à Arctic Cat qui a su créer une machine polyvalente et compétente à plusieurs types d’activités!

Consommation d’essence et huile

J’avais déjà fait état de la consommation d’essence et d’huile dans mon article de mi-saison et il n’y a pas eu une grosse variation par rapport à mon bilan précédent. Je vais tout de même adresser la même notice, je partage ma consommation de façon exhaustive. Cependant, vous devez toujours la prendre à la légère puisque la vitesse moyenne, la façon de conduire, être seul ou accompagné, utilisé dans un environnement de grosse neige ou dans les sentiers, etc. peuvent changer les données. Toutes ces variables amènent beaucoup de fluctuation dans le résultat final.

Dans l’optique de vous guider et de vous donner une meilleure estimation, j’ai fait 75 % de sentier, 15 % de hors-piste et 10 % en mode utilitaire. J’ai réussi à compiler une moyenne de 20.5 l/km d’essence et j’ai consommé en moyenne 450 ml au 100 km.

Bilan de saison : Arctic Cat Norseman 6000 ES 2018 motoneige

Les 2 « pouces en l’air » pour l’Arctic Cat Norseman 6000 ES 2018!

Conclusion

L’Arctic Cat Norseman 6000ES 2018 a été une formidable partenaire d’aventures et elle a toujours surpassé mes attentes, peu importe les situations. C’est une motoneige très compétente et très polyvalente qui vaut la peine d’être considérée lors de votre prochain achat. Malheureusement, toute bonne chose à une fin et je dois maintenant la retourner au concessionnaire…

L’équipe de Motoneiges.ca remercie notre partenaire RPM-Rive-Sud, concessionnaire Arctic Cat de Lévis, de rendre possible cet essai. Nous vous invitons à aller rencontrer une équipe dévouée qui pourra vous conseiller sur l’achat d’un futur véhicule, pour faire un entretien mécanique ou encore pour une gamme complète de vêtements et d’accessoires.

Bilan de saison : Arctic Cat Norseman 6000 ES 2018 motoneige

Motoneiges Ski-Doo