Bilan final Grand Touring Limited 900 ACE Turbo 2019

Bilan final Grand Touring Limited 900 ACE Turbo 2019

Bilan final Grand Touring Limited 900 ACE Turbo 2019 - motoneiges - motoneigistes
Le Grand Touring Limited 900 ACE Turbo 2019

Pour l’hiver 2019, j’ai eu la chance de faire l’essai à long terme du Ski-Doo Grand Touring 900 ACE Turbo 2019 fournit par notre partenaire Les Motoneiges Géro, concessionnaire BRP situé à Saint-Jean-de-Matha. Lors de mon article écrit et du montage vidéo sur mes premières impressions, je vous informais que j’étais agréablement surpris de la performance et du rendement de cette motoneige.

Je peux vous affirmer que c’est toute une motoneige. Elle est très captivante à conduire et quel confort !

Voici donc mon bilan final du Grand Touring 900 ACE turbo 2019.

Nous avons eu un hiver avec de nombreux soubresauts, passant de froids polaires à temps doux, de neige abondante à pluie verglaçante. J’ai donc eu des conditions idéales pour bien analyser et essayer cette motoneige.

Elle est disponible avec 3 choix de motorisation : 600R-ETEC, 900 ACE et le 900 ACE turbo ; c’est cette dernière configuration que j’ai essayée.

Le Grand Touring est principalement connu par les amateurs de randonnées en sentiers qui adorent le confort et/ou veulent aussi effectuer de grandes randonnées.

Avec le modèle Limited 900 ACE turbo on peut aussi rajouter une clientèle qui recherche de la performance.

Accélérateur ITC et moteur 900 ACE turbo

L’accélérateur électronique sans câble appelé ITC (Intelligent Throttle Control) nous permet d’utiliser 3 modes de fonctionnement et de plus vous pouvez le pivoter pour le rendre plus confortable.

Pour revenir aux modes de fonctionnement, on retrouve :

  • Le mode sport : ce dernier donne la pleine puissance du moteur. La motoneige est beaucoup plus nerveuse et les reprises se font sans hésitations. Il faut se méfier avec ce mode, car la moindre pression sur l’accélérateur donne une réponse instantanée ; on peut donc être pris par surprise lors d’une pression accidentelle sur ce dernier qui peut survenir entre autres lorsque les sentiers sont assez endommagés. C’est un mode très captivant et étant donné qu’on n’a pas à mettre beaucoup de pression sur l’accélérateur, on ne ressent pas de fatigue avec le pouce.
  • Le mode standard : les accélérations sont plus linéaires tout en étant très vives. On ne sera pas surpris par une pression involontaire sur l’accélérateur. Dans les sentiers bosselés ou sinueux, vous allez vraiment apprécier ce mode. C’est le mode que la plupart des motoneigistes vont utiliser.
  • Le mode ÉCO : il permet de réduire la consommation et les performances de la motoneige. J’ai quand même été surpris par les performances de ce mode, les accélérations sont plus que respectables, la vitesse de pointe assez élevée pour suivre les autres motoneigistes qui eux roulaient en mode standard ou sport tout en offrant une bonne économie sur le carburant.

Côté consommation de carburant, j’ai utilisé les 3 modes sur de bonnes distances, dans différentes conditions de sentiers, à des vitesses variées et j’ai remarqué que ma consommation se situait normalement entre :

  • 6,0 et 6,5 kilomètres au litre pour mode sport
  • 6,5 et 7,5 pour mode standard 
  • 7,5 et 8,5 pour le mode ÉCO

Relativement au moteur, peu importe la température, il a toujours démarré sans hésitation et n’a jamais cherché à surchauffer.

Ce dernier a aussi un son très agréable à entendre ce qui est nettement un plus, car cette motoneige vient équipée du système SilentDrive qui diminue nettement tous les bruits associés à la chenille en plus de diminuer les vibrations.

En circulant, on entend que le bruit du moteur et du vent qui nous frappe.

Ce serait intéressant de pouvoir obtenir ce système sur plus de modèles.

Transmission, silencieux et traction 

Le Grand Touring Limited 900 ACE turbo 2019 vient avec la transmission pDrive et le moteur qui est bien calibré avec cette transmission.

Le silencieux fait un excellent travail et, comme j’ai mentionné plus tôt, le son est vraiment agréable à entendre et pas dérangeant pour l’environnement. 

La motoneige vient avec une chenille Silent Trak II de 137X15X1,25. 

Vous pouvez aussi l’avoir avec une Ice Ripper Silent Trak II de 137X15X1,25, et avec les hivers qu’on a, ce pourrait être un bon choix.

Bilan final Grand Touring Limited 900 ACE Turbo 2019 - motoneiges - motoneigistes

Confort et suspension

Puisque le Grand Touring Limited est maintenant sur le châssis REV GEN 4 à design élargi, on note une bonne différence sur la position de conduite versus les anciens modèles. On est assis un peu plus haut et plus près de l’avant. On se sent plus à l’aise sur la motoneige et on peut aussi se relever plus rapidement pour absorber les imperfections du sentier.

La suspension avant RAS 3, la suspension arrière rMotion, le système ACS et le siège très moelleux en font une motoneige ultra confortable.

De plus, le siège est chauffant, autant pour le conducteur que pour le passager, et on sent vraiment la chaleur. Je l’ai trouvé utile cet hiver avec les froids qu’on a subis.

Le dossier arrière supporte bien le dos du passager, mais j’aurais aimé qu’on puisse l’ajuster et l’enlever facilement comme sur les anciens modèles.

Ce dernier est fixe et on doit enlever 6 vis si on veut rouler sans le dossier et les poignées.

Bilan final Grand Touring Limited 900 ACE Turbo 2019 - motoneiges - motoneigistes

Bilan final Grand Touring Limited 900 ACE Turbo 2019 - motoneiges - motoneigistes

Protection

Côté protection contre le vent, le châssis REV Gen du Grand Touring Limited est équipé de déflecteurs qui font très bien leur travail. Par ailleurs, notre partenaire Les Motoneiges Géro avait installé un pare-brise ajustable de moyen à haut et ce fut un atout apprécié. Par température froide, je le montais et me retrouvais en confort, et si je circulais dans de la poudreuse, je pouvais le baisser pour minimiser l’effet de tourbillon de neige qui vient se déposer sur notre tableau de bord.

Bilan final Grand Touring Limited 900 ACE Turbo 2019 - motoneiges - motoneigistes
Bilan final Grand Touring Limited 900 ACE Turbo 2019 - motoneiges - motoneigistes
Bilan final Grand Touring Limited 900 ACE Turbo 2019 - motoneiges - motoneigistes

Interrupteurs et rétroviseurs

Les interrupteurs pour faire fonctionner l’équipement de la motoneige sont bien positionnés. Les boutons des poignées et du pouce chauffant sont faciles d’accès et il vous est possible de lire à quel niveau de température ils sont réglés via le tableau de bord numérique. Pour ce qui est de l’ajustement de la suspension, il faut bouger légèrement la main pour atteindre le bouton situé sur le dessus de la poignée qui active l’ajustement et ensuite effectuer les modifications avec le bouton des poignées chauffantes. Par ailleurs, ils sont rétroéclairés et j’ai apprécié en conduite nocturne le fait de ne pas chercher les interrupteurs et de demeurer concentré sur ma conduite.

Point de vue des rétroviseurs, je n’ai rien à redire ; ils sont solidement fixés aux déflecteurs de chaque côté du pare-brise et n’ont aucune vibration. Ils offrent une excellente vision de chaque côté de la motoneige, ils sont ajustables et l’on peut les replier vers le bas.

Bilan final Grand Touring Limited 900 ACE Turbo 2019 - motoneiges - motoneigistes
Bilan final Grand Touring Limited 900 ACE Turbo 2019 - motoneiges - motoneigistes
Les interrupteurs et miroirs ajustables

 

Skis Pilot SL

Ces skis rendent la conduite très agréable, pas de louvoiement sinon très minime. Bonne traction sur sentiers durs et/ou glacés, mais dans la poudreuse on se retrouve avec du sous-virage. En ajustant bien la suspension, on peut le diminuer, mais il ne disparaitra pas. Dans la grosse poudreuse, j’augmentais la pression sur les skis avant et sur l’amortisseur à air. De cette façon, il y avait un peu plus de transfert de poids vers l’avant ce qui diminuait le sous-virage.

Phares avant

Il est très facile d’ajuster l’angle du faisceau lumineux des phares avant. On n’a qu’à ouvrir le coffre au-dessus du cadran multifonction. Cependant, contrairement à l’année passée, où l’on pouvait l’ajuster via une manette, cette année on doit se servir d’un outil pour l’ajustement. C’est très pratique de pouvoir ajuster l’angle du faisceau lumineux, car le positionnement de la motoneige va changer selon la hauteur que vous ajustez votre amortisseur à air. 

Par expérience, nous savions que l’éclairage des phares avant était insuffisant. Il manquait de luminosité. BRP et Les Motoneiges Géro nous ont installé le kit de lumières auxiliaires DEL et j’ai remarqué une nette différence.

Bilan final Grand Touring Limited 900 ACE Turbo 2019 - motoneiges - motoneigistes
Éclairage avec les phares en position haute

Bilan final Grand Touring Limited 900 ACE Turbo 2019 - motoneiges - motoneigistes
Éclairage avec les phares en position haute et avec le kit de lumières auxiliaires DEL

Accessoires

Notre partenaire, Les Motoneiges Géro avait aussi installé des grattoirs à neige pour tunnel avec embouts remplaçables. Ils sont très performants et, avec l’hiver qu’on a eu, je m’en suis servi à plusieurs occasions. Je les considère comme essentiels sur une motoneige.

Un autre accessoire qui est standard sur le Grand Touring Limited est la boîte de rangement LinQ de 62 L.

Tous mes effets nécessaires pour la randonnée et mes voyages entraient dans ce coffre et le tout est demeuré au sec malgré la pluie et les tempêtes de neige que j’ai rencontrées.

Bilan final Grand Touring Limited 900 ACE Turbo 2019 - motoneiges - motoneigistes
La boîte de rangement LinQ

Finalement, Les Motoneiges Géro nous ont installé des Rollerskis de la cie Qualipièce. Je recommande fortement cet accessoire. Tellement simple comme utilisation et bien construit. Aucun stress sur les skis. On a un meilleur contrôle sur le pavé comme si on conduisait un véhicule automobile. On ne force plus après la motoneige en plus de ménager nos lisses de carbure.

Suggestions

Cet essai m’a permis de constater que le Grand Touring 900 ACE Turbo 2019 s’avère toute une motoneige de randonnée, ultra confortable, performante et agréable à conduire.

Ci-dessous mes suggestions pour rendre encore plus intéressante cette motoneige :

  • Me promenant souvent dans des régions plus éloignées, ce serait un atout de pouvoir compter sur plus d’essence. Le réservoir est de 36 litres et présentement, il n’y a pas moyen d’installer les bidons d’essence LinQ avec la boîte de rangement.
  • Avec les hivers de plus en plus étranges qu’on subit on devrait avoir le choix à l’achat entre les 2 chenilles Silent Track II soit Ice Riper ou sans crampon.
  • J’aimerais qu’on nous offre le choix entre les skis Pilot SL et les skis Pilot TS.
  • Possibilité de pouvoir enlever les dossiers arrière et les poignées sans se servir d’outils.

Pour terminer, j’aimerais remercier Sophie Farrier et Pierre Généreux, propriétaires de Les Motoneiges Géro un concessionnaire BRP de Saint-Jean-de-Matha pour le prêt de cette motoneige et leur collaboration tout au long de cet essai long terme.

Bilan final Grand Touring Limited 900 ACE Turbo 2019 - motoneiges - motoneigistes
Les Motoneiges Géro à Saint-Jean-de-Matha

Auberge du Draveur - Motoneige