Bilan final pour la Grand Touring SE 900 ACE 2017

Bilan final pour la Grand Touring SE 900 ACE 2017

Bonjour à tous les motoneigistes,

Pour la saison de motoneige 2017, le Groupe Contant m’a prêté une Grand Touring SE 900 ACE 2017 pour un essai à long terme. J’avais déjà conduit des Grand Touring SE avec moteur 1200 dans le passé, mais mon modèle le plus récent était un 2014; alors, j’avais hâte de voir les différences avec le nouveau châssis, les skis TS et le moteur 900 ACE.

La Grand Touring SE 900 ACE est identique au modèle Grand Touring SE 1200 sauf pour le moteur.

La Grand Touring SE m’a toujours attiré principalement par sa suspension contrôlée à l’air et par la multitude d’équipements qui sont de série.

Je dois dire qu’au début, j’étais un peu craintif de conduire une motoneige avec un moteur 900 ACE, étant habitué à conduire des motoneiges munies de moteurs  plus performants.

Après plus de 8 000 kilomètres, je peux vous affirmer que mes craintes étaient non fondées.

C’est une motoneige qui est très silencieuse, très agile et économique. J’ai eu énormément de plaisir à rouler avec cette motoneige.

Vous trouverez ci-dessous les principales raisons qui ont rendu mon essai si agréable.

La motoneige

Voici ses principales caractéristiques :

  • Suspension rMotion
  • Suspension contrôlée à l’air (ACS)
  • Suspension avant RAS 2
  • Accélérateur au doigt
  • Moteur 900 ACE avec accélérateur intelligent iTC
  • Skis Pilot TS
  • Système Silent Drive
  • Sièges de luxe chauffants conducteur et passager
  • Valises latérales et sac de tunnel
  • Instrumentation analogique et numérique multifonction
  • Plateforme REV-XS
  • 2 miroirs
  • Parebrise ultra haut
  • Chenille RipSaw Silent Drive 31,8 mm/1.25 po

Système iTC

Le système iTC et les 2 positions

J’ai aimé mon expérience avec l’accélérateur électronique sans câble appelé iTC (intelligent Throttle Control) remarquablement tendre pour le pouce et de plus, vous pouvez le pivoter pour conduire avec les doigts au lieu du pouce. La tension est vraiment faible sur le pouce, alors il ne se fatigue pas comme auparavant. 

La progressivité de la manette est très différente d’un accélérateur conventionnel à câble; la réponse est plus rapide surtout en mode Sport dont je reparlerai plus loin. 
Ceux qui ont conduit un modèle 1200 cm3 de BRP des années antérieures savent que lorsque vous relâchez l’accélérateur, vous avez un effet de compression qui vient ralentir la motoneige; je m’en servais fréquemment pour me ralentir avant une courbe ou pour m’arrêter à une intersection. Avec le système iTC, vous n’avez plus cet effet; il faut donc relâcher l’accélérateur plus tôt, sinon vous allez vous servir des freins plus souvent que d’habitude. Une fois habitué à sa réaction, c’est une petite merveille, la précision est équivalente à un accélérateur conventionnel. 

Pour revenir au système iTC, il permet d’utiliser 3 niveaux de performance.

En mode Sport, c’est-à-dire avec la pleine puissance disponible, les accélérations sont très respectables et les reprises se font sans hésitation.

En mode Standard, les accélérations sont à peine moins vives, elles sont plus linéaires. Dans le fond, il faut peser un peu plus fort sur l’accélérateur pour obtenir les mêmes accélérations qu’en mode Sport. 

Interrupteur qui contrôle les 3 modes

Par ailleurs, j’ai remarqué une minime différence dans la consommation d’essence entre le mode Sport et le mode Standard. 

Le mode ECO permet de réduire la consommation et les performances de la motoneige. Je n’ai pas vraiment essayé ce mode.

Pour le type d’essence, les 900 ACE de BRP fonctionnent avec un indice d’octane de 87. 

J’ai essayé de l’essence Super pour comparer et je n’ai pas vraiment vu de différence au point de vue performance et consommation d’essence. 

Transmission, silencieux et système Silent Drive

La transmission est une eDrive 2 et elle est bien calibrée avec la poulie menée.

Le silencieux qui équipe ce moteur donne un son agréable et faible et répond amplement aux normes environnementales. Personne ne peut se plaindre du bruit causé par ce moteur.

La Drive 2

BRP a, entre autres, utilisé des barbotins différents et une chenille RipSaw 31,8 mm/1.25 po Silent Drive dans le but de réduire le bruit  ainsi que les vibrations qu’on ressent aux pieds.

J’ai noté une différence par rapport aux autres motoneiges, la chenille était plus silencieuse.

Tout est tellement doux et silencieux qu’à partir d’une certaine vitesse, on entend juste le vent qui frappe notre casque.

La chenille a des crampons de 31,8 mm/1.25 po, ce qui fait une grande différence avec ceux des années passées qui étaient de 25,4 mm/1 po. Je n’ai pas eu à m’inquiéter en neige profonde, cette chenille offre une bonne traction.

Pour votre information, comme option, il existe aussi une chenille dans le modèle  Ice Ripper XT Silent Drive.

Confort et suspension

Le siège du conducteur est très confortable et on peut se déplacer facilement sur le banc pour une conduite plus sportive. Par ailleurs, le banc est lisse donc la neige s’enlève plus facilement et il y a moins de chance d’avoir un banc mouillé. De plus, il est chauffant.

Pour le passager, le banc est très confortable, possède un dossier et est chauffant tout comme les poignées. Ces deux derniers items sont très appréciés par le passager. Les passagers étant moins mobiles, plusieurs se plaignent de geler. Ma conjointe a vraiment apprécié ce banc.

La suspension arrière est la rMotion possédant un amortisseur contrôlé à l’air. On sait que la suspension rMotion est très bien calibrée pour affronter tout type de sentier et l’amortisseur à air vient parfaire le tout avec 5 pré-réglages directement de la poignée. Qu’on soit seul ou deux, c’est vraiment très confortable. Vous finissez votre randonnée et vous n’êtes pas épuisé par la mauvaise qualité du sentier que vous avez pu rencontrer.

J’ai noté une autre utilité de cet amortisseur. En augmentant la pression sur ce dernier, l’arrière de la motoneige lève et donne ainsi plus de pression sur les skis, ce qui augmente la performance de la motoneige dans les sentiers sinueux.

La rMotion avec amortisseur à l’air

Châssis REV-XS

En rapport avec le châssis REV-XS, je craignais que ce soit plus froid qu’avec le châssis REV-XM puisqu’il est un peu plus étroit, mais ce ne fut pas le cas. Les déflecteurs et le parebrise ultra haut me protégeaient très bien du froid et ne briment pas notre vision. Je l’ai apprécié beaucoup par température glaciale.

Le parebrise et le châssis REV-XS

Interrupteurs, rétroviseurs

Les interrupteurs pour faire fonctionner l’équipement de la motoneige sont positionnés différemment que sur les anciens modèles. Les boutons des poignées et pouce chauffants sont faciles d’accès et il vous est possible de lire à quel niveau de température ils sont réglés via le tableau de bord numérique.

Pour ce qui est de l’ajustement de la suspension, il faut bouger légèrement la main pour atteindre le bouton situé sur le dessus de la poignée qui active l’ajustement et ensuite effectuer les modifications avec le bouton des poignées chauffantes. 

Les interrupteurs

Par ailleurs, vu qu’ils sont rétro-éclairés, on ne les cherche pas le soir et on demeure ainsi concentrés sur la piste devant nous.

Un autre item que j’ai aussi apprécié est le fait qu’il est très facile d’ajuster l’angle du faisceau lumineux. On n’a qu’à ouvrir le coffre au-dessus du cadran multifonction et la manette d’ajustement est devant nous; cela prend quelques secondes. 

Poignée pour ajuster les phares avant

Point de vue rétroviseurs, rien à redire. Ils sont solidement fixés aux déflecteurs de chaque côté du parebrise, sans aucune vibration. Ils offrent une excellente vision de chaque côté de la motoneige et de plus, ils sont réglables.

Skis Pilot TS

Comme l’hiver dernier j’avais essayé les skis TS, j’étais en terrain connu et cette année, je les ai encore appréciés.

Ces skis permettent d’ajuster la profondeur de la lisse aux conditions du sentier. Avec l’hiver que nous avons eu, j’ai pu essayer ces skis dans toutes les conditions de pistes. J’ai remarqué que dans la neige épaisse poudreuse ou dans un sentier délavé, là où les autres motoneiges vont sous-virer, je réussissais à trouver le bon calibrage pour vraiment bien tenir en piste. C’était très facile à ajuster.

Si vos skis sont bien ajustés, vous n’aurez pas de louvoiement ou il sera si minime que vous ne le trouverez pas dérangeant. 

Ces skis sont vraiment pratiques car les conditions des sentiers changent au cours de la journée et vous avez la possibilité de garder le meilleur contrôle possible sur votre motoneige. 

Les skis Pilot TS
 

En résumé

La Grand Touring SE 900 ACE est vraiment une motoneige agréable à conduire, que vous soyez seul ou avec un passager.

Vous pouvez enlever le siège du passager lorsque vous êtes seul, ce qui change son look et donne plus d’espace de rangement.

Elle vient avec des sacs latéraux et un sac semi-rigide.

Il existe un sac spécial qui entre bien à la place du siège et qui se nomme Extension du sac modulaire pour tunnel. Je vous invite à consulter l’article que j’ai écrit à ce sujet sur le site de Motoneiges.ca.

C’est une motoneige qui vient avec une multitude d’équipements et une suspension contrôlée à l’air qui est formidable.   

Cette motoneige offre une excellente économie d’essence, ce qui donne une plus grande autonomie avec un plein d’essence.

Pour la Grand Touring SE 900 ACE, il existe 2 options qui la rendent encore meilleure et personnellement, j’aimerais qu’elles soient de série : 
    
1) Chenille Ice Ripper Silent Drive. Avec les hivers qu’on retrouve ces dernières années, les sentiers sont souvent glacés et pour l’avoir essayée sur d’autres motoneiges, cette chenille est efficace et rend vos randonnées plus agréables.
    
2) Ensemble de radiateur à air. Il arrive souvent que les sentiers soient glacés ou dénudés de neige (sentier qui emprunte un bord de chemin, sentier déblayé pour laisser passer les véhicules automobiles, etc). Le fait d’avoir ce radiateur supplémentaire vous enlève beaucoup de stress. J’ai aussi essayé cet ensemble sur une autre motoneige et il est vraiment efficace.
    
Pour terminer, j’aimerais remercier le concessionnaire GROUPE CONTANT qui m’a permis d’essayer cette merveilleuse motoneige. Je vous invite à vous rendre sur leur site internet www.contant.ca et/ou dans une de leurs succursales à Laval, Mirabel, Sainte-Agathe et Vaudreuil pour voir les motoneiges Ski-Doo et autres produits BRP.