Brodeur décroche le championnat chez lui, à Coaticook

Liste des hôteliers

Même s’il n’avait qu’à se présenter à la ligne de départ pour remporter le championnat provincial de sno-cross chez les 35 ans et +, Patrick Brodeur a été fidèle à sa réputation forgée depuis le début de la saison.

Avec l’accélérateur enfoncé à plein régime, le Coaticookois a pris d’assaut la piste derrière les bâtiments du CRIFA, le 19 mars dernier, où s’est déroulé le Défi Extrême et du fait même, la dernière étape du Championnat Camoplast. Devant parents, amis et une foule de partisans, Brodeur a conclu sa saison de rêve en terminant cette épreuve finale sur la plus haute marche du podium. Un triomphe que le principal intéressé a savouré pour la toute première de sa carrière, lui qui est entré dans le circuit il y à peine deux ans.

«C’est évident que je suis très content, a-t-il confié quelques minutes à peine avoir croisé le drapeau à damiers. Même si tout était gagné d’avance, il n’était pas question de faire simplement acte de présence. J’ai donné mon maximum afin d’offrir le meilleur spectacle aux amateurs. Je voulais terminer ma saison en beauté.»

En tout, plus de 60 pilotes du Québec, des États-Unis et de l’Ontario ont fait valoir leur talent au cours de deux journées d’activités. À en croire les propos de Patrick Brodeur, les compétiteurs qui ont franchi des centaines de kilomètres pour être de la partie en ont eu pour leur déplacement.

«Les organisateurs ont fait un travail remarquable au niveau de la piste. Tout était impeccable. Ça parait qu’ils ont investi beaucoup d’heures et d’efforts au cours des derniers jours. Pour moi, il s’agit sans hésitation d’un des plus beaux parcours du championnat.»

Même si rien n’est encore confirmé, le coureur de Coaticook pourrait enfourcher sa motoneige pour une dernière fois cette saison, soit le 2 avril prochain, lors d’une épreuve à Killington au Vermont. «Tout va dépendre de ma condition. Je voudrais y participer simplement pour le plaisir, car il n’y a pas de titre en jeu. Ça me donnerais simplement une occasion de rivaliser avec les Américains», a-t-il conclu avec le sourire aux lèvres.

YETI SnowMX lance sa gamme de systèmes de moto sur neige 2023

Pour voir tout l’article…..

Auberge du Draveur - Motoneige