BRP remonte la pente et nous réserve des surprises

Liste des hôteliers

Depuis la privatisation de BRP il y a trois ans, l’entreprise a consolidé ses opérations ainsi que ses marchés tout en réussissant à maintenir sa profitabilité, malgré la hausse d’à peu près 30% du dollar canadien. Le président, José Boisjoli, reste pourtant fidèle à l’innovation, qui est pour lui leur "seule planche de salut".

"On a des produits qui circulent sur la neige, sur l’eau et dans les sentiers. D’ici deux ans, BRP va avoir un véhicule qui roule sur les routes" dit-il.

Le président a beaucoup de difficulté à oublier les raisons de son déplacement aux installations de Valcourt lorsqu’il voit passer à côté de lui deux camions chargés de motoneiges Bombardier en route vers Montréal. Plus il s’approche, plus il en voit. «On est en pleine production. On sort quelque 25 000 motoneiges par mois présentement» affirme M. Boisjoli.

Pour bien expliquer les épreuves surmontées par BRP en 3 ans, José Boisjoli utilise une comparaison des plus simples. "Quand je suis arrivé à la direction de BRP, on obtenait 15 500$ pour une motoneige que l’on vendait 10 000$ aux États-Unis. Aujourd’hui, pour le même produit de 10 000$, on obtient 11 000$. Il a fallu réagir, et vite, pour optimiser nos sites manufacturiers», explique-t-il.

"On a réduit la complexité de nos produits. On a ramené le nombre de nos plates-formes de production de motoneiges à six. On produisait auparavant 300 types de motoneiges différents ; on a réduit à 143 le nombre de nos produits."

En fin d’entrevue avec M. Jean-Philippe Décarie du Journal de Montréal, le PDG en dévoile un peu plus sur ce nouveau véhicule qui devrait rouler sur toutes les routes. Il annonce que d’ici deux ans, le véhicule récréatif dont on parle tant pourrait faire son apparition. M. Boisjoli refuse de dévoiler quoi que ce soit sur le nouveau bolide excepté le fait qu’il pourra rouler partout et qu’il pourra être immatriculé comme une automobile. Une équipe d’ingénieurs et de designers parmi les 400 de Bombardier travaillent sans relâche sur ce projet.

Les Portes Ouvertes FCMQ sont reportées au 19-20 février 2022
Auberge du Draveur - Motoneige