Chapeau et visière chauffante CKX

Liste des hôteliers
À titre de collaborateur pour Motoneiges.ca, je vous communique mes commentaires sur les nombreux tests effectués en portant les casques et les visières CKX.

Le 23 janvier 2013, par un temps glacial de -30 degrés Celsius et accompagné d’un vent de 50 kms/h.,  nous sommes partis du dépositaire Yamaha (R.P.M.) de Lévis pour une randonnée d’une centaine de kilomètres. Il est alors, 10 h. Je n’ai pas de visière chauffante bien que je porte des  lunettes.
 

Dans les premiers 10 kilomètres, la visière se couvre de givre et par la suite les lunettes. Je ne peux plus rouler, ma vision étant affectée par le gel et de ce fait, ma sécurité fort compromise.

Par contre, dès le lendemain et dans des conditions passablement similaires, (-27 degrés Celsius. accompagné d’un vent de 30 kms/h.)nous nos rendons chez les P’tits moteurs de Ste-Croix dans Lotbinière pour  faire l’essai des motoneiges Polaris. Alain, le propriétaire, porte lui aussi des lunettes. Nous discutons du problème que j’ai eu la veille. Il installe alors une visière chauffante CKX sur mon casque. 

Après avoir discuté des procédures de départ dans de telles conditions, il me suggère de porter une cagoule ou un protège-cou sous le casque. Il me demande d’enlever  le protège-nez et j’enfile le chapeau, la base ouverte, car c’est un (full-face). Il me conseille de sortir au froid extérieur et de laisser le casque se refroidir à l’air ambiant.
 

Au moment de partir, j’abaisse le devant complet, j’ouvre la visière, je la connecte et je démarre. Moins d’un demi kilomètre plus loin, je ferme la visière à la dernière gradation. Miracle…Une randonnée de 119 kilomètres sans aucune buée dans la visière ou les lunettes.

J’ai vraiment été ravi par les performances de la visière CKX et je remercie Alain Jacques pour les bons conseils qu’il m’a donnés. 
¨ Chapeau  Alain¨

 
La civilité en sentier a toujours sa place!