Claude Labonté et Nicolas Matte volent la vedette

Liste des hôteliers

 

Les noms de Claude Labonté et de Nicolas Matte étaient sur toutes les lèvres, le week-end dernier, lors de l’épreuve de motoneige sur l’eau de Lavaltrie. L’événement était présenté dans le cadre du Circuit de Motoneige sur l’eau du Québec.

Les deux pilotes ont démontré l’étendue de leur talent, avec quatre victoires chacun, dans les différentes classes présentées à l’Érablière Fiset.

C’est plus précisément en accélération que Labonté s’est illustré en montant sur la première marche du podium en Improved Stock 700, Improved Stock 8oo, Mod 700 et Mod 800, alors que les autres finales en accélération ont été l’affaire de Claude Labrecque, de Saint-Raymond Improved Stock 600 et Nicolas MatteMod 600. Dans cette dernière, Labrecque a raté le doublé de près alors qu’il a terminé deuxième.

À noter que Mathieu Laroche de Victoriaville, qui devait remplacer l’excellent Pascal Desharnais, blessé lors d’essais en motocrosse, a vu sa journée se terminer plus tôt en raison d’ennuis mécaniques.

Sur l’ovale, Matte a complété sa journée avec des succès en Mod 600 et en Open. Il a aussi remporté le concours de sauts aux dépens du favori, Claude Chamberland, de L’Assomption.

Pour sa part, René Guillemette, de Saint-Raymond-de-Portneuf, y est allé avec des victoires en Improved Stock 600 et Improved Stock 800, alors que son concitoyen, Éric Gauthier l’a imité enMod 700 et Mod 800. Soulignons aussi les deux victoires Samuel Thomas, de Saint-Paul-de-l’Ile-aux-Noix, en « Semi-Pro » tandis que le vétéran, Robert Gingras, de Princeville, a évité le blanchissage en triomphant en Improved Stock 700.

Une ambiance survoltée

Le bruit des moteurs de motoneige arrivait à peine à enterrer les cris des 1500 spectateurs présents sur le site de l’Érablière Fiset à Lavaltrie.

« Les gens qui ne connaissent pas ce domaine ignorent à quel point les conducteurs sont bons. Ce n’est pas tout le monde qui a les habiletés pour conduire une motoneige sur l’eau. Il fait beau et nous sommes entre amis. Quoi demander de mieux », s’exclame Stéphane Paré, un habitué de ce genre de course.

Murdoch Masters : la 5e édition de la grande compétition de motoneige et de snowbike

« C’est le côté spectaculaire de l’événement qui m’attire. J’aime les courses de tout genre. On ne sait jamais comment ça va finir. On prend des paris amicaux pour prédire qui sera le vainqueur », commente Guillaume Côté.

« Tout se déroule à merveille. Il y a une bonne foule, les gens ont du plaisir et apprécie le spectacle. C’est ce que nous souhaitons lorsque nous organisons des activités du genre », a souligné André Fortier, organisateur de l’événement.

 

Auberge du Draveur - Motoneige