Conclusion des essais CHOKO

Conclusion des essais CHOKO

Voici ma conclusion pour les essais de produits Choko. Je vais vous parler du modèle Gravity qui est un ensemble deux pièces pour enfants et junior, du manteau Quantum avec sa doublure amovible, du manteau de type softshell Fill Jacket, des gants Adventurer et des chandails à col roulé. Je partagerai également avec vous mes commentaires sur les autres produits de la saison 2018 comme les sacs de voyage, casque, bottes, gants, balaclavas et pantalons Cross-Over.

Conclusion des essais CHOKO - motoneiges - motoneigistes

Les ensembles Gravity ont des couleurs attrayantes et au goût du jour ainsi qu’un beau design. Ils ont fait le bonheur des petits et des plus grands, car ces ensembles les ont gardés au chaud durant toute la saison hivernale. Le rendement des manteaux était suffisamment efficace donc les testeurs n’ont pas eu besoin d’ajouter des couches intérieures supplémentaires pour qu’ils puissent aller jouer dehors, faire de la raquette, de la motoneige, glisser, prendre une marche, aller à l’école et plus. Les petites filles qui ont participé à l’essai m’ont dit qu’elles ont bien aimé la couleur de leurs manteaux. Les salopettes ont le bas de pantalon ajustable et pour les juniors, la fermeture éclair est installée tout le long de la jambe, ce qui rend plus facile à l’enfiler debout. Tout ce que l’on remarque, c’est le tissu au niveau des genoux qui pâlit après une très longue saison hivernale. Pour la salopette d’enfant, la bavette qui recouvre les bottes était trop courte, le fabricant a été avisé à ce sujet et corrigera ce problème pour la saison prochaine.

Conclusion des essais CHOKO - motoneiges - motoneigistes
Conclusion des essais CHOKO - motoneiges - motoneigistes   

Le manteau Quantum, dont j’ai fait l’essai, s’est avéré très chaud lors d’une sortie avec un départ matinal à – 22 C et des bourrasques de vent à 35 km/h, mais un beau soleil présent. Dans la journée, lorsque la température était à -12 C, j’ai retiré la doublure, car je voulais savoir si je devais ajouter un chandail ou plus, ce qui n’était pas nécessaire, le manteau sans la doublure était très chaud. Pour une autre sortie dont le mercure se situait près du point de congélation (-3 C), j’ai dû utiliser les trappes de ventilation sur le côté pour évacuer le trop-plein de chaleur pour plus de confort tout en restant au chaud.

Le softshell Fill Jacket est un manteau très léger, imperméable à l’air et à l’eau qui peut être utilisé pour la marche, les sorties autour du chalet, le magasinage ou toute autre utilisation que l’on pourrait en faire. Pour ma part, il me suivait dans mes sorties en motoneige au cas où je ressentirais de la fraîche en fin de journée. Je l’ai porté tout l’hiver avec des chandails à manche courte, car je ne suis pas très frileux de nature et il m’a gardé au chaud. J’ai fait une constatation, lorsque je prenais des marches lors de journées venteuses, j’ai remarqué que le vent pénétrait au bas du manteau et causait un petit désagrément. Choko en a été averti et m’a dit qu’il va regarder pour résoudre ce problème pour la prochaine édition.

Conclusion des essais CHOKO - motoneiges - motoneigistes

Pour ce qui est des gants en cuir du modèle Adventurer avec doublures amovibles, ils ont répondu à mes attentes pour la chaleur. Je pilote des motoneiges différentes pour les essais et ils n’ont pas toujours de grand pare-brise pour protéger les mains contre le refroidissement éolien. Il est donc important d’avoir de bons gants chauds et secs. Il y a sur le dessus de la main une fermeture éclair pour évacuer la chaleur et l’humidité par temps plus chaud. On peut également retirer la doublure pour la faire sécher plus rapidement entre des sorties plus rapprochées.

Le chandail à col roulé en poly/coton, pour moi, c’est primordial pour protéger le bas du cou. C’est également pour éviter de porter un cache-cou. Je porte un très bon balaclava, en complément avec le chandail à col roulé qui élimine l’humidité et qui est étanche à l’air pour une protection maximale entre le casque et le col du manteau tout en gardant une aisance au niveau des mouvements de la tête.

Les salopettes sont les mêmes que l’an passé et pour la chaleur, elles ne donnent pas leur place. Et les bottes légères et thermales EVA sont robustes et elles ont une semelle agressive. Je porte celles-ci pour la motoneige, la raquette, le déneigement et la marche et elles sont très chaudes.

Le casque modulaire avec visière électrique et solaire est facile à utiliser avec des gants. Il est muni d’une attache rapide, de deux paires de coussins de joue pour plus de confort et pour ceux qui portent des lunettes, il y a une rainure dans les coussins pour accommoder les branches.

Conclusion des essais CHOKO - motoneiges - motoneigistes

La casquette et la tuque sont agréables à porter. La tuque se glisse bien dans la poche du manteau pour la mettre lorsqu’on fait des pauses à l’extérieur ou pour assister à des activités.

Les sacs de voyage me servent à toutes les sorties pour apporter des accessoires qui peuvent dépanner moi ou un autre motoneigiste. Je transporte toujours des outils, de l’équipement de sécurité ainsi que du linge de rechange. J’ai adapté mes sacs de voyage et en quelques minutes, ils sont installés sur la motoneige que je pilote. 

Conclusion des essais CHOKO - motoneiges - motoneigistes

Pour ma part, CHOKO fabrique des vêtements et accessoires de haute gamme pour la motoneige et VTT qui rendent les sorties hivernales des plus agréables et confortables. Les filles qui ont participé aux essais des ensembles enfants et juniors ont apprécié la chaleur et le confort. De plus, les ensembles CHOKO ne sont pas plus dispendieux qu’un bon ensemble similaire qu’on peut retrouver chez d’autres marques populaires.  

Je vous recommande les produits CHOKO pour passer un très bel hiver au chaud.