Coup de cœur 2006 : Polaris

Première neige dans plusieurs régions du Québec

Du côté de Polaris, la saison 2006 était annoncée comme une grosse saison pour la compagnie du Minnesota car les dernières années ont été plus difficiles pour ce constructeur qui a vu sa part de marché diminuer. Dans les faits, on a travaillé fort chez Polaris afin d’offrir une gamme 2006 digne du nom Polaris.

Bien que j’ai hésité longuement avec l’arrivé de la fusion 600 H.O. dont nous avons eu beaucoup de bons commentaires, j’ai porté mon choix sur la FST Switchback qui propose une version Turbo du moteur à 4 temps de 750cc de Polaris. Malgré le poids supérieur des moteurs à quatre temps, je crois que la majorité des motoneigistes québécois chercheront une alternative qui allie performance, polyvalence et économie de carburant, ce que le moteur de la FST ainsi que le chassis IQ semblent proposer.

Selon plusieurs experts qui ont fait quelques essais, dont Michel Garneau du magasine Motoneige-Québec, le comportement de ce nouveau moteur est très impressionnant. Celui-ci développe plus de 130 hp, est très bien couplé à la transmission et n’a aucun délai (lag) lors de l’accélération comme nous avons été habitués sur les modèles turbo proposés chez Arctic Cat. Cette motoneige bénéficie d’une finition haut de gamme basée sur le nouveau chassis IQ qui centre les masses, favorisant ainsi une conduite sportive sur ce modèle dit, hybride. La suspension de cette motoneige devrait offrir un confort très intéressant dans les sentiers tout en permettant des sorties en neige profonde grâce à sa chenille de 15 x 144 pouces.

Selon moi, ce coup de cœur procurera aux motoneigistes québécois une alternative plus qu’intéressante en terme d’économie de carburant, de performance et de polyvalence dans une majorité de conditions. Une attention devra cependant être portée au comportement dans les virages dû au fait que le poids du moteur combiné à une chenille longue de 144 pouces pourrait compliquer certaines manœuvres serrées.

Le chroniqueur Patrick Roch se joint à l’équipe de Motoneiges.ca

Par Marc « I-Marc » Thibeault

 

Grand Salon Motoneige Quad 2022