Coups de cœur Polaris 2021 de Denis

Coups de cœur Polaris 2021 de Denis

Fidèle à la tendance dont ils nous ont habitués au cours des dernières années, Polaris nous réservait de nombreuses surprises pour 2021. Tout d’abord, comme on pouvait s’y attendre, le fabricant a introduit le moteur 650 Patriot. En effet, c’était écrit dans le ciel que tôt ou tard, Polaris introduirait un petit frère au 850 Patriot. C’est maintenant chose faite. Il est important de noter que ce nouveau moteur n’est disponible que pour les commandes du printemps (Snowcheck).

Le moteur 800 CleanFire a presque disparu de la gamme en 2021 au profit du 850 Patriot qui lui est disponible toute l’année. On ne retrouve le 800 CleanFire que dans les modèles Titan.

Pour ma part, l’élément qui m’a le plus surpris est l’arrivée de la nouvelle plateforme Matryx. Celle-ci est une évolution de la plateforme AXYS qui est considérée comme une des meilleures plateformes de l’industrie. Le châssis Matryx est plus étroit d’environ 7 cm. Il s’inspire du châssis que l’on retrouvait sur les modèles de course de l’équipe Polaris.

Plusieurs nouveaux modèles sont construits sur cette plateforme, dont les Indy VR1 129 et Indy VR1 137. C’est ce dernier modèle qui a d’abord attiré mon regard. Naturellement, j’avais aussi vraiment hâte d’essayer la nouvelle Switchback Assault 146 construite sur le même châssis. Ayant piloté des Switchback Assault 144 au cours des dernières années, c’est un modèle que j’appréciais beaucoup alors j’étais curieux d’essayer ce modèle sur un châssis Matryx.

Indy VR1 137

La VR1 m’a rapidement impressionné. En effet, dès les premiers virages, j’ai pu constater la grande facilité de la machine à les négocier. Le châssis plus étroit favorise le déplacement du corps de gauche à droite lorsqu’on enfile plusieurs virages successifs à plus haute vitesse. La suspension absorbe beaucoup les petites et moyennes bosses rendant l’expérience de conduite plus agréable. Dans les virages, on ne se sent pas déporté et les skis restent bien en contact avec le sentier. Lorsqu’on roule dans des sentiers plus accidentés, la motoneige demeure prévisible ce qui procure un sentiment de confiance avec notre monture.

Coups de cœur Polaris 2021 de Denis - Motoneige - Motoneigiste

Coups de cœur Polaris 2021 de Denis - Motoneige - Motoneigiste

Côté moteur, je n’ai pas eu l’occasion que de rouler le 850 Patriot sur ce modèle. J’ai pu apprécier le comportement de ce moteur que j’aime bien. Sur la plateforme Matryx, le mariage est parfait. Le seul point négatif est le son du démarreur au démarrage du moteur. Le bruit de ce dernier n’affecte en rien à son efficacité.

Adrenaline Sports - Motoneige

Ainsi, la Indy VR1 137 s’inscrit à ma liste de candidats pour mon coup de cœur 2021 chez Polaris.

 

Switchback Assault 146

Au cours des dernières années, la SwitchBack Assault 144 construite sur la plateforme AXYS a été mon coup de cœur à plusieurs reprises. J’étais donc curieux de voir si la version 146 pouces sur le châssis Matryx serait à la hauteur de mes attentes et si elle pourrait déloger la Indy VR1 137 qui est bien installé au sommet de ma liste.

Le modèle que j’ai pu essayer était propulsé par le nouveau moteur 650 Patriot. J’ai grandement été impressionné par le comportement de celui-ci. En effet, ses performances sont très étonnantes et j’ai dû regarder à deux fois sur la cabine de la motoneige pour m’assurer qu’il s’agissait bel et bien d’un 650.

La plage de puissance est définitivement plus grande que le 600 Cleanfire. Le 650 vibre moins et répond de façon plus prévisible. Une des particularités intéressantes de ce moteur est qu’il est conçu pour de l’essence ordinaire.

La suspension absorbe beaucoup les petites et moyennes bosses rendant l’expérience de conduite plus agréable. Dans les virages, on ne se sent pas déporté et les skis restent bien en contact avec le sentier. Lorsqu’on roule dans des sentiers plus accidentés, la motoneige demeure prévisible ce qui procure un sentiment de confiance avec notre monture.

La suspension absorbe beaucoup les petites et moyennes bosses rendant l’expérience de conduite plus agréable. Dans les virages, on ne se sent pas déporté et les skis restent bien en contact avec le sentier. Lorsqu’on roule dans des sentiers plus accidentés, la motoneige demeure prévisible ce qui procure un sentiment de confiance avec notre monture.

La Switchback Assault étant une motoneige hybride conçue pour une conduite active, le châssis Matryx plus étroit facilite les déplacements latéraux du pilote. Sa conduite en terrain accidenté ou en sentiers sinueux est plus facile, plus intuitive et nécessite moins d’effort. Bref, je retrouve le même plaisir que la version 144 pouces sur châssis AXYS, mais avec une bonification notable.

La Switchback Assault 146 a rapidement gagné une place sur ma liste de mes modèles Polaris préférés en 2021.

Mon choix pour 2021

Je dois dire qu’il est rare pour moi d’hésiter autant afin de choisir mon coup de cœur chez Polaris. Habituellement, un modèle sortait du lot et se démarquait des autres. Pour 2021, ce sont deux modèles qui ont su gagner mon cœur de motoneigiste.

Après mûre réflexion, je vais opter pour la motoneige que j’ai trouvé plus facile à manier et qui m’a offert le meilleur confort. Je choisis aussi celle que j’aimerais le plus retrouver dans mon garage soit la Indy VR1 137.

La suspension absorbe beaucoup les petites et moyennes bosses rendant l’expérience de conduite plus agréable. Dans les virages, on ne se sent pas déporté et les skis restent bien en contact avec le sentier. Lorsqu’on roule dans des sentiers plus accidentés, la motoneige demeure prévisible ce qui procure un sentiment de confiance avec notre monture.

L’unité dont j’ai fait l’essai était équipée de la nouvelle version de cadran numérique soit le système 7S Display avec Ride Command. Je n’avais pas fait allusion à ce nouvel affichage avant, car je ne voulais pas en tenir compte dans le choix de mon coup de cœur. Mon choix était basé purement sur le comportement de la motoneige et non sur son équipement.

Ce système comprend toutes les cartes des sentiers de motoneige pour les États-Unis ainsi que le Canada. Il n’était pas clair ce printemps si les sentiers du Québec allaient être inclus.

Une grosse nouveauté est que l’écran est tactile. Ainsi on peut naviguer, sélectionner les différentes fonctionnalités avec les doigts à partir de l’écran comme on peut le faire sur notre téléphone cellulaire.

On peut également former un groupe avec d’autres motoneigistes ayant ce système. On peut alors voir leur position sur la carte du GPS. Le système permet de configurer l’affichage afin de contenir les éléments (paramètres) désirés. On peut créer jusqu’à 4 écrans différents. Naturellement, on peut aussi écouter de la musique ou prendre des appels à partir de votre cellulaire.

Super 8 - Motoneige

Finalement, un élément très innovateur est la possibilité de choisir la température pour chacun des 3 niveaux des poignées et du pouce chauffants. Notez que ceux-ci seront à la température exacte spécifiée, peu importe le régime du moteur ou des conditions. Ce système est similaire à certaines voitures où on peut spécifier la température désirée dans l’habitacle. Il n’est donc plus nécessaire de choisir l’intensité maximale pour ensuite baisser de niveau lorsque la chaleur devient insupportable.

En terminant, j’aimerais mentionner que la Indy XC Launch Edition 137 et la Indy XCR ont aussi très bien faits lors de mes essais, mais je voulais me limiter qu’à 2 candidats pour cet article.

Bonne saison !