De bonnes raisons de surveiller de près le québécois Tom Tremblay au Grand Prix de Valcourt

Liste des hôteliers

S’il existe une année où un coureur québécois de snocross pourrait briller devant les siens lors du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt, maîtrisant du coup les Américains et les Canadiens des autres provinces, c’est bien 2009. Ce coureur, qui célébrait ses 23 ans en novembre dernier, s’appelle Tim Tremblay, le nom actuellement sur toutes les lèvres dans le monde du snocross nord-américain. Originaire de Saint-Jeanne d’Arc, petit village situé quelques kilomètres à l’est de Dolbeau, au Lac Saint-Jean, le porte-couleurs de Ski-Doo brûle depuis janvier les parcours snocross du championnat AMSOIL ISOC, dont le Grand Prix de Valcourt constituera les 20, 21 et 22 février prochain, dans dix jours, la 6e manche.


Tim Tremblay

Fort de deux victoires, deux secondes, une 4e, une 7e et une 8e places depuis le début de sa campagne 2008-2009, Tremblay lutte avec les Américains Christian Salemark, Bobby Lepage et Dan Ebert pour le titre en classe semi-pro open et Cory Davis, Dylan Martin et le même Ebert en classe semi-pro super stock. Dans l’open, installé en 3e place, il accuse un mince retard de 15 points sur la 1re place au classement, alors qu’en super-stock, bon 2e, il n’est qu’à six points du meneur. Si Tremblay poursuit sur sa lancée au dernier rendez-vous précédant Valcourt, ce week-end dans la région des Finger Lakes de l’État de New York, il pourrait se présenter en Estrie en tête des deux classements semi-pro.


Tim Tremblay

« Ça va vraiment bien. Il faut dire que l’équipe travaille très fort pour obtenir le meilleur de notre motoneige. On fait beaucoup d’essais et c’est payant, de dire le Jeannois qui se satisfait d’avoir connu un lent début de saison, ses moins bons résultats ayant été obtenus lors des deux premières courses. L’an passé, j’étais parti trop vite, mal préparé, sans trop d’essais et je me suis blessé. Ma saison n’a duré que cinq jours. Cette fois, on a pris tout le temps nécessaire, on a bien appris à connaître la machine et je suis au meilleur de ma forme », précise-t-il.

Concours Gagnez un voyage de 4 jours en motoneige


Tim Tremblay

Déjà vétéran du circuit canadien de motocross qu’il a intégré en 2003, Tim Tremblay n’en est qu’à sa 3e  campagne en snocross, sa seconde en réalité compte tenu de cette grave blessure à un genou qui l’a tenu à l’écart des circuits en 2007-2008 et largement compromis sa campagne 2008 en motocross, l’été dernier. Membre de la solide équipe professionnelle Warnert, du Minnesota, il a pour coéquipier le Valdorien Mathieu Morin, engagé quant à lui en classes professionnelles. Solide gaillard de 1,82 mètre (6 pieds), Tremblay pourrait bien devenir le premier Québécois à dominer le peloton d’une classe pro ou semi-pro sur le parcours du circuit Yvon Duhamel depuis l’introduction des épreuves internationales de snocross, il y a une décennie.


Tim Tremblay

«  Le parcours de Valcourt ne représente pas de défi particulier, il est semblable à tous les autres. Mais la grande différence, la grande motivation si on veut, ce sera de courir devant toute ma famille qui doit descendre du Lac Saint-Jean. Ça, c’est intéressant. C’est certain que je m’en vais à Valcourt pour gagner les deux courses semi-pro. Rien de moins », d’ajouter un Tim Tremblay fort confiant.

Célébration du cinquantenaire de la marque : la légende Duhamel invité par Ski-Doo 

Depuis maintenant près de vingt ans, le circuit qui accueille chaque hiver le Grand Prix Ski-Doo de Valcourt porte le nom d’une des grandes légendes du sport motorisé : Yvon Duhamel. Membre des temples de la renommée de la course en moto, en motoneige et du sport motorisé canadien, le Montréalais aura été la première grande vedette de l’équipe de courses Ski-Doo. Ses plus mémorables exploits en motoneige furent son titre de champion du monde remporté en 1970 sur l’anneau de vitesse d’Eagle River, au Wisconsin et sa victoire en cross-country lors du légendaire Winnipeg/Saint-Paul, une épreuve de 500 milles remportée en 1972. Vainqueur en motocyclette de la classique de Daytona en 1969 et du championnat du monde en 1974, Duhamel qui célébrera ses 70 ans en octobre prochain, sera un des invités d’honneur de BRP inc. pendant le week-end du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt.

Action concertée entre les clubs de motoneigistes et les unions de producteurs agricoles (UPA)

Jason Lavallée ne se laisse pas impressionner par Jacques Villeneuve

Lors de sa rentrée en piste le dernier week-end de janvier à Boonsville dans l’État de New York, Jacques Villeneuve s’était offert une victoire en classe-reine, le Champ 440, laissant derrière lui le champion 2008 du  Eastern Pro Tour, le Drummonvillois Jason Lavallée. Le week-end dernier à Burke’s Falls, en Ontario, le vétéran québécois a vu cette fois son principal rival remporter la victoire et s’emparer provisoirement de la tête du classement. Prochain rendez-vous : le Grand Prix Ski-Doo de Valcourt où cette fois, un important contingent de coureurs du mid-ouest américain, le clan Wahl en tête, sera de la partie. Lavallée constitue une des bonnes raisons pouvant convaincre les amateurs de la région de Drummonville à parcourir en grand nombre les quelque 55 kilomètres les séparant de la capitale mondiale de la motoneige pour être de la partie, les 20, 21 et 22 février prochain.

On peut se procurer ses billets pour assister aux épreuves du 27e Grand Prix Ski-Doo de Valcourt.  Pour aussi peu que 10 $, on peut assister aux épreuves du vendredi, 20 février. Les prix au quotidien sont de 25 $ pour le samedi 21 ou dimanche 22 février alors que pour 55 $, on peut obtenir un billet pour les trois jours du programme. Des places intérieures (loges) sont aussi disponibles à 130 $, pour les trois jours. Tous ces prix incluent les taxes. On peut commander maintenant à la billetterie du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt, du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h, sans frais au 1 866 532-7543. Des forfaits avec hébergement sont aussi offerts. On peut aussi obtenir des renseignements sur l’événement et les forfaits disponibles au www.grandprixvalcourt.com

Photos gracieuseté de Gary Walton

Auberge du Draveur - Motoneige