De nouveaux records au Défi radar de Lac Etchemin

Liste des hôteliers
Le deuxième Défi radar de motoneige organisé sur le lac Etchemin a permis aux spectateurs d’assister à un événement amélioré par rapport à la première édition soit une amélioration de la logistique, de l’assistance à l’événement et à des performances records au chapitre des vitesses atteintes par les bolides.

Le fait saillant de la journée à ce chapitre est en classe Open alors que Cédric Beaulieu de Lac-Etchemin a réussi 290 km/h terminant devant Rhéaume Rodrigue de Ste-Justine et Dominique Turbide de Québec à égalité à 271 km/h. Dans la catégorie 4 temps amélioré, Robin Tremblay de l’Ile d’Orléans a terminé 1ier avec 244 km/h et Jocelyn Turcotte en deuxième place avec 236 km/h. Dans la catégorie 800 3 pipes, Jean-Francois Turcotte de l’Ile d’Orléans a réussi une vitesse de 221 km/h tandis qu’ona observé une égalité en deuxième place avec Guy Bérard et Olivier Laflamme de Lac-Etchemin à 196 km/h.

Dans les autres catégories, 600 1 pipe: Noel Dupont de Montréal termine premier à 182 km tandis que Francis Tremblay de Nicolet termine deuxième avec 177 km/h. Catégorie 700 1 pipe:

Dave Lévesque de Berthier sur Mer à 206 km/h est premier et est suivi de Martin Bédard de Lac-Etchemin avec 199 km/h. Classe 800 1 pipe: Guy Bonsant de l’Ile d’Orléans arrive en première position à 209 km/h tandis que Dany Théberge de St-Anselme et Alexandre Sylvain de Lac-Etchemin sont deuxième à égalité avec 200 km/h. En 800 2 pipes: Francis Matéo est le gagnant à 188 km/h et Carl Buswell deuxième avec 175 km/h. Chez les 4 temps stock: Georges Fidz est premier à 194 km/h et Daniel Cantin deuxième avec 193 km/h. Finalement dans la catégorie 1000: Luc Paquet et Eric Drouin de St-Isidore sont en première position à égalité à 198 km/h.
 
Tempête le vendredi
L’importante chute de neige de la veille a forcé l’organisation à prendre rapidement la décision de tenir ou de reporter l’événement. Celui-ci a tout de même eu lieu sauf que les bénévoles ont dû mettre les bouchées doubles dans le but d’enlever l’énorme quantité de neige sur le parcours de 2 500 pieds. Même le maire de Lac Etchemin, Harold Gagnon, a volontairement décidé de venir prêter main forte à l’organisation en matinée, une initiative remarquée et fort appréciée. Une quarantaine de coureurs ont choisi de ne pas se déplacer pour la course malgré tout selon les organisateurs. L‘aménagement d’un chapiteau sur le lac a été fort appréciée des amateurs et sera bonifiée l’an prochain. D’autres idées trottent également dans la tête de l’organisation pour une troisième édition.

Le Club Sportif Populaire du Bas-St-Laurent souligne son 50e anniversaire
Les Motoneiges Géro