Des agriculteurs ferment quand même leurs terres aux motoneigistes

Liste des hôteliers

Une dizaine de producteurs agricoles de la MRC de La Mitis, à l’est de Rimouski, interdiront aux motoneigistes de circuler sur leurs terres dans sept municipalités, soit Saint-Joseph-de-Lepage, Padoue, Saint-Damase, Sainte-Angèle-de-Mérici, Saint-Gabriel, Saint-Octave et La Rédemption.

«L’UPA [Union des producteurs agricoles] n’a pas respecté ses membres en ne revenant pas nous consulter après leur entente avec le ministre Laurent Lessard. Nous faisons circuler une pétition pour avoir une réunion de notre syndicat de base dans La Mitis pour prendre une décision démocratique. Là, il va y avoir le retour du balancier», lance Jocelyn Fournier, producteur agricole à Saint-Joseph-de-Lepage, qui soutient que des producteurs de deux autres régions sont aussi en colère après l’entente intervenue entre Québec et l’UPA au sujet de l’assurance stabilisation (ASRA).

«Je ne suis pas prêt à laisser aller ma ferme. J’ai eu une coupure de 20 % au printemps et il y en aura une autre de 25 % l’année prochaine. Comment veux-tu survivre? Cette entente va être la mort de petites fermes dans la région. On a l’impression qu’on a été trahi par notre union. On se mobilise. Je pense que ce soir [mercredi soir], on va être facilement 70 producteurs. Il nous faut, pour convoquer une réunion, 10 producteurs de boeuf, 10 producteurs d’ovins et 10 producteurs de céréales. Nous allons déposer la pétition à l’UPA et dans les médias.»

La Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent – qui compte 2500 membres – n’a pas voulu émettre des commentaires sur cette dissidence.

 

L’une des grandes voies de passage des motoneigistes dans l’Est sur la rivière Rimouski aurait été fermée, selon M. Fournier, ainsi que celles de Trinité-des-Monts et à Sainte-Jeanne d’Arc.

«On se crêperait pas le chignon si on avait été consultés par notre fédération. Le prochain qui me dit qu’on est trop subventionnés, je vais lui dire qu’il est trop gâté.»

Un nouveau système de financement pour les clubs de motoneigistes du Québec

Assurance stabilisation

L’accord intervenu entre Québec et l’UPA prévoit que les surplus du régime d’assurance-stabilisation seront redistribués automatiquement aux producteurs visés par la nouvelle méthode de calcul des coûts de production.

Pour lire tout l’article….

Les Motoneiges Géro