Des dizaines de kilomètres de sentiers de motoneige en péril à Baie-Comeau

Des dizaines de kilomètres de sentiers de motoneige en péril à Baie-Comeau

Des dizaines de kilomètres de sentiers de motoneige en péril à Baie-Comeau

 

L’Association des Motoneigistes Manicouagan, qui regroupe les amateurs de cette activité hivernale à Baie-Comeau, pourrait perdre la gestion de plusieurs dizaines de kilomètres de sentiers.

En effet, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) aurait l’intention de modifier les autorisations de surfaçages des sentiers multi-usages sur les terres publiques.
En raison de ces modifications, le club de Baie-Comeau pourrait perdre environ les deux tiers de ses 245 kilomètres de sentiers balisés.

Le club a indiqué qu’il ne vendra pas de carte de membre s’il n’est pas autorisé à surfacer ces sentiers. Ne pas aménager les routes destinées aux motoneigistes présenterait aussi des risques pour la sécurité des usagers.

«Y’a quelqu’un qui doit se réveiller au gouvernement et rapidement», s’est exclamé le président du club, Romain Tremblay.

La motoneige génère presque 4 milliards $ de retombées économiques annuellement au Québec. La Côte-Nord est une destination de choix pour pratiquer ce loisir.

De son côté, Tourisme Côte-Nord a souligné que la région ne peut se passer des motoneigistes qui se rendent dans la région pour pratiquer leur activité.
Le député de René-Lévesque, Martin Ouellet, questionnera le ministre de la Forêt cette semaine à ce sujet. Selon lui, le ministre Luc Blanchet peut autoriser un sentier forestier à être balisé pour la motoneige s’il le souhaite.