Des experts nous conseillent sur les étendues de glace

Liste des hôteliers

Sauter dans l’eau glacée en plein hiver commence à être routinier pour M. John Blaicher. Aujourd’hui, M. Blaicher, expert de renommée au Canada en matière de sécurité sur la glace et sur l’eau, a sauté dans un trou sur la glace du lac Raulston pour transmettre un important message de sécurité : La glace n’est jamais tout à fait sûre!

Chaque hiver, de 25 à 30 Canadiens décèdent en raison d’incidents associés à la glace tandis que beaucoup d’autres échappent de peu à la mort. Afin de prévenir ces tragédies inutiles, l’industrie de l’assurance de dommages fait cet hiver la tournée de dix collectivités pour montrer aux Canadiens comment se sauver de la noyade ou porter secours à une personne suite à une chute dans l’eau glacée. Cette tournée fait partie du programme de prévention des blessures La prévention, c’est génial! qui est parrainé par le Bureau d’assurance du Canada au nom des assureurs habitation, automobile et entreprise du Canada.

"De nombreux facteurs interviennent dans la formation de la glace et chacun d’eux a un effet direct sur sa résistance, son épaisseur et la vitesse à laquelle elle fond", a expliqué M. Blaicher à un auditoire frissonnant tandis qu’il était dans l’eau glacée. "Sur le lac Raulston, la glace a 45 cm d’épaisseur tandis que dans les villes et les zones rurales, elle est habituellement moins résistante et plus dangereuse, ce qui est attribuable à de nombreux facteurs, y compris le sel des routes environnantes et la circulation de l’eau qui est accentuée par les fossés et les usines d’épuration des eaux usées."

M. Blaicher recommande de se tenir loin de la glace à moins qu’il ne s’agisse de glace artificielle sur une surface solide ou qu’elle ne soit entretenue par des gens compétents et vérifiée périodiquement. Il a également souligné que les sauveteurs sans expérience ne devraient jamais s’aventurer sur la glace pour secourir quelqu’un en difficulté. "Le résultat est trop souvent une double tragédie", affirme-t-il. "Si vous apercevez une personne en difficulté, vous devez appeler immédiatement le 911 et avertir le téléphoniste qu’il s’agit d’une urgence reliée à un accident sur la glace." 

Un nouveau système de financement pour les clubs de motoneigistes du Québec

Afin de remercier le Service d’incendie de Plaster Rock et du district ainsi que le Service d’incendie de Miramichi de l’aide qu’ils ont apportée dans le cadre de la démonstration, M. Bill Adams, directeur, Affaires gouvernementales (Atlantique), du Bureau d’assurance du Canada, a remis à chaque service d’incendie un chèque de 2 000 $ ainsi qu’une combinaison Mustang Ice Commander pour les aider à effectuer des sauvetages sur l’eau et sur la glace.

"Nous sommes fiers de soutenir les efforts considérables de ces deux services d’incendie pour rendre nos collectivités plus sécuritaires", a déclaré M. Adams. Les assureurs habitation, automobile et entreprise du Canada offrent les conseils de sécurité sur la glace suivants aux amateurs de plein air de Plaster Rock et d’ailleurs dans la province :

    1. Allez uniquement dans les zones désignées

De nombreuses municipalités aménagent des étangs ou installent des patinoires extérieures entretenues par des gens compétents pour que vous puissiez exercer des activités telles que le patinage. La glace des zones désignées doit être vérifiée régulièrement pour s’assurer qu’elle est assez épaisse et solide pour y pratiquer des activités.

    2. Mesurez l’épaisseur de la glace en plusieurs endroits

L’épaisseur de la glace peut être modifiée par certaines conditions locales, notamment les courants, les fluctuations de température, les vents forts et la profondeur de l’eau. La glace blanche renferme des bulles d’air ou de la neige et doit être utilisée avec beaucoup de prudence lors d’activités récréatives. Adressez-vous à des personnes bien informées de la collectivité et servez-vous des règles suivantes comme guide :

    – 10 cm (4 po) pour la pêche sur glace, la marche, le ski de fond
    – 12 cm (5 po) pour la motoneige ou le VTT
    – 20-30 cm (8-12 po) pour une voiture ou une petite camionnette
    – 30-38 cm (12-15 po) pour un camion de poids moyen (camionnette ou
      fourgonnette)
   
Si la glace est de 7 cm (3 po) ou moins, NE VOUS AVENTUREZ PAS

Démystifier la nouvelle Loi sur les véhicules hors route

    3. Endroits où la glace présente un risque élevé

Evitez d’aller sur la glace des plans d’eau suivants : les rivières; les passages où un étang ou un lac se déverse dans un autre; les mares artificielles des fermes; les basses chutes de barrage; les zones où les bancs de poissons et les oiseaux aquatiques se rassemblent; les endroits où les eaux pluviales entrent ou sortent d’un bassin; les zones près des centrales thermiques (centrale de chauffage, usine d’épuration des eaux d’égout et les centrales thermoélectriques); et les bassins.

    4. Ne circulez pas sur la glace la nuit ou lorsqu’il neige

Lorsque la visibilité est réduite, vous risquez davantage de vous aventurer dans un secteur où la glace est trop mince ou inexistante. Il s’agit là d’une cause répandue de noyade de motoneigistes ou de conducteurs de VTT.

    5. Lorsque vous êtes sur la glace, portez un vêtement de flottaison avec une protection thermique ou un gilet de sauvetage

Vous devriez porter un vêtement de flottaison lorsque vous pêchez ou conduisez une motoneige, un VTT ou une moto verte sur la glace. Si vous n’en possédez pas un, portez un gilet de sauvetage ou un VFI par-dessus votre combinaison de motoneige ou habillez-vous comme un oignon avec des vêtements chauds superposés pour accroître vos chances de survie si vous tombez dans l’eau glacée.

    6. Emportez du matériel de sécurité avec vous sur la glace

Munissez-vous de crampons à glace, d’une corde ainsi que d’une petite trousse de survie (un canif, une boussole, un sifflet, une trousse pour faire un feu et un téléphone cellulaire).

    7. Evitez de consommer de l’alcool sur la glace ou à proximité

L’alcool nuit au jugement, à la coordination de même qu’au temps de réaction et augmente vos risques de mésaventure. L’alcool accélère également l’hypothermie.

    8. Surveillez toujours les enfants qui jouent sur la glace ou à proximité

Rappel de sécurité important chez Ski-Doo

Les enfants doivent toujours être avec un ami ou sous la surveillance d’un adulte. Rappelez-vous que la glace change constamment selon la température et les conditions qui se rapportent à l’eau. C’est la raison pour laquelle elle n’est jamais tout à fait sûre, même lorsque vous en avez vérifié l’épaisseur. La meilleure façon d’assurer votre sécurité est de vous tenir loin des surfaces d’eau glacée.

La prévention, c’est génial! est une campagne nationale de prévention des blessures conçue par les assureurs habitation, automobile et entreprise du Canada pour rappeler que la plupart des blessures sont évitables. Le programme de sensibilisation des collectivités se déplace dans les villes du pays et montre aux Canadiens ce qu’ils peuvent faire pour prévenir les blessures à la maison, sur la route et au jeu.

Les Motoneiges Géro