Des hauts et des bas pour le Festival d’hiver de Roberval

Liste des hôteliers
Jacques Villeneuve l’emporte encore sur les glaces du lac Saint-Jean
Le Festival d’hiver de Roberval s’est terminé sur une belle note dimanche le 13 mars avec une autre victoire de Jacques Villeneuve. Cette journée ensoleillée contrastait avec celle de la veille où les organisateurs ont été contraints à l’annulation des épreuves.
 
C’est une deuxième journée en autant de fins de semaine que les responsables ont dû annuler. Le président Gilles Morin ne pouvait cacher sa déception, mais voyait tout de même les choses du bon côté.
« Les bénévoles ont travaillé très fort depuis des mois et c’est certain que c’est décevant. Il y avait beaucoup d’eau sur la piste et les pilotes ne pouvaient contrôler leur machine. C’est la sécurité qui compte avant tout. Mais aujourd’hui, le site est rempli à pleine capacité et c’est positif », a mentionné Gilles Morin.
 
Les conditions clémentes du dimanche ont attiré les foules. Il y avait des gens à perte de vue sur les glaces du Piekouagami. Le public a pu assister à une cinquantaine de courses spectaculaires. Les bénévoles ont travaillé d’arrache-pied pour que les conditions de piste restent acceptables, étant donné les températures clémentes.
 
Jacques Villeneuve demeure le maître
Jacques Villeneuve a fait honneur à sa réputation en demeurant le maître du Festival d’hiver de Roberval. Il a connu une journée parfaite, ce qui lui a permis de remporter le titre Pro-Champ de la série Eastern Pro Tour.
Rencontré en début d’après-midi, le vétéran pilote s’affairait dans sa remorque à préparer son engin en prévision des courses. Les conditions changeantes de piste l’ont obligé à faire plusieurs modifications sur sa motoneige. Il faut croire qu’il a réussi à trouver la formule idéale pour dominer sur les glaces du lac Saint-Jean.
 
Le sno-cross l’an prochain
Gilles Morin affichait tout de même un sourire lors de la journée du dimanche. En 2012, une tranche du Championnat de sno-cross Camoplast du SCMX sera disputée à Roberval au lieu des courses de drag. « C’est une bonne nouvelle. La population nous le demande depuis longtemps. Il y a aussi plusieurs pilotes qui proviennent du Saguenay—Lac-Saint-Jean sur le circuit. Je suis certain que cet événement sera aussi populaire, sinon plus, que la course du Grand prix Desjardins », soutient Gilles Morin.
 

Grand Salon de la motoneige et du quad 2022: venez nous rencontrer!