Des petits monstres pour les hivers coriaces

Liste des hôteliers
C’est un univers propre à eux que possèdent « Phess » et « Ti-pois », le mécanicien et le conducteur de surfaceuse du Club de motoneige La Tuque. Grâce à eux, un hiver qui aurait pu être désastreux n’a rien d’anormal pour les 400 membres du Club. C’est d’ailleurs des sentiers en bons états qui accueilleront les motoneigistes pour la randonnée du centenaire samedi prochain.


« Les sentiers sont beaux », affirme le président du club de motoneige Denis Hudon, fier de son équipe qui a préparé les sentiers pour l’évènement de samedi. En effet, si les Clubs de motoneige de la belle province ont souffert du manque de précipitation cette année, ce n’est pas le cas à La Tuque. Il faut dire que c’est une machinerie de pointe qui est au service des employés et des membres du Club, « On a eu deux nouveaux Gilbert en deux ans, avec ça on ne se trompe pas », estime celui qui refuse de se faire appeler autrement que « Phess », même par les journalistes. Les petits monstres ce sont les Gilbert, deux nouvelles surfaceuses représentent un investissement à la hauteur de 400, 000 $ réparti sur deux ans, grâce à une subvention de Développement économique Canada.


Afin de redécouvrir ou de s’initier à la motoneige, les non-membres du Club peuvent participer gratuitement à l’activité de samedi. Ils sont attendus pour 8h45 au garage du Club de motoneige à côté du Club de ski de fond La Tuque Rouge, les habitués sont également bienvenus.

La première « vraie » tempête de neige est à nos portes !