web analytics

Des producteurs en colère manifestent à la Financière agricole

Liste des hôteliers

La colère gronde chez les producteurs agricoles du Bas-Saint-Laurent, qui lundi ont empêché les fonctionnaires de venir travailler à l’édifice gouvernemental du 337, rue Moreault, à Rimouski, où se trouvent les bureaux de la Financière agricole.

Ils étaient au moins 200 à avoir bravé les mauvaises conditions climatiques pour dénoncer la nouvelle politique de la Financière agricole, qui établit désormais le coût de production moyen des agriculteurs en excluant de son échantillon 25 % d’entre eux, soit les moins performants.

«On est capable de parler aujourd’hui à l’unisson. Pour nous, au Bas-Saint-Laurent, c’est probablement 500 fermes qui vont disparaître d’ici deux à trois ans qui dépendent de l’assurance stabilisation des revenus agricoles», a lancé Gilles Guimond, président de la Fédération de l’Union des producteurs agricoles du Bas-Saint-Laurent.

Lors de l’élection complémentaire dans Kamouraska-Témiscouata, les producteurs avaient organisé deux manifestations à l’occasion de la visite du premier ministre Jean Charest.

 

«On a manifesté… Et au congrès de l’UPA à Québec, il ne s’est passé absolument rien. Si on ne règle pas ça cette semaine, je ne sais pas jusqu’où les producteurs peuvent aller. Il peut peut-être se passer des choses malheureuses. On n’en peut plus. Je ne voudrais pas au cours des prochaines semaines qu’il arrive des incidents malheureux.»

Industries en danger

«Il y a beaucoup de commerçants, des hôteliers et des gens du tourisme qui viennent manifester avec les producteurs. Les trois cercueils que vous voyez [voir photo] représentent les trois industries qui vont mourir, l’industrie touristique, celle de la motoneige et l’industrie agricole qu’on ne peut se permettre de perdre», a exprimé Steve Gaudreau de l’entreprise Panda Aventures de Rimouski. Alain Chamberland, qui est concessionnaire de véhicules hors route à Rimouski et aussi producteur agricole, est venu dire que la mesure du 25 % était inacceptable.

Pour lire tout l’article ……

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.