Drame à Saint-Gilbert – Jugement des parents mis en cause

Liste des hôteliers
Le directeur général de la Fédération des clubs de motoneigistes du Qué­bec, Jean Duchaine, questionne sérieusement le jugement des parents qui laissent leurs enfants conduire une motoneige.

« Il faut regarder du côté de celui ou de celle qui lui a mis ça dans les mains », dénonce M. Duchaine. Selon lui, les jeunes n’ont ni les compétences ni la maturité pour conduire ce type de véhicule qui a parfois la puissance d’une petite voiture.

« C’est quasiment criminel de laisser un enfant mettre les mains là-dessus, c’est carrément illégal » poursuit le directeur général, qui n’hésite pas à parler d’un « man­que de jugement » pur et simple de la part des parents.

Permis obligatoire
M. Duchaine rappelle que les jeunes de 16 et 17 ans doivent obligatoirement suivre un cours pour la conduite de motoneige, cours qui se donne dans certaines écoles de conduite, pour pouvoir emprunter les sentiers fédérés.

Un cours
Le cours de quatre séances théoriques en compagnie d’un instructeur et coûte 65 $. Même les jeunes de moins de 18 ans qui ont un permis de conduire automobile ne peuvent enfourcher une motoneige, précise le dg de la FCMQ.

Les adolescents de 14 ans possédant un permis de mobylette sont donc formellement interdits de conduire des véhicules hors route.

Le Club Sportif Populaire du Bas-St-Laurent souligne son 50e anniversaire